Emmanuel Macron contre les rentiers de l’immobilier

La réforme annoncée de l’impôt sur la fortune, qui deviendrait un impôt sur le patrimoine immobilier, exonérant notamment les placements financiers, laisse perplexe.

0
47
R.de Flore
Tout d’abord, si on s’en tient au groupe des redevables de cet impôt (actuellement environ 330 000 en France, soit moins de 1 % des foyers fiscaux), cette réforme est très inégalitaire. L’impôt tel qu’il est dessiné par Emmanuel Macron frappera surtout les « petits riches » pour reprendre une formule du député Gilles Carrez. […]
Pour voir cet article, veuillez vous abonner à la revue foncière .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez rentrer votre nom ici