Immobilier d’entreprise

L’immobilier d’entreprise est un domaine bien différent de l’immobilier résidentiel. Le premier regroupe l’achat, la vente et la location de biens immobiliers utilisés par des entreprises. Toutes les transactions relatives à ces opérations se réalisent donc sur un marché bien distinct où il peut y avoir plusieurs types de biens immobiliers.

Les biens concernés par l’immobilier d’entreprise

Parce qu’il s’agit ici d’un bien immobilier qui doit être utilisé à titre professionnel, il y a certains points à prendre en compte. Plusieurs types de biens peuvent donc être considérés dans l’immobilier d’entreprise. En l’occurrence, il y a :

  • Les terrains,
  • Les locaux commerciaux,
  • Les bureaux,
  • Immeubles,
  • Les entrepôts,
  • Les parkings privatifs,
  • Etc.

Avant l’acquisition d’un bien entrant dans la catégorie de l’immobilier d’entreprise, il existe plusieurs étapes qui doivent être franchies. Déjà, force est de noter qu’une entreprise à la recherche d’un bien à usage professionnel doit faire appel à une agence pour toutes les démarches. Dans certains cas, le bien qui correspond aux attentes de l’entreprise n’est pas encore disponible. Ce qui implique qu’il faudra passer par sa construction. Relativement à cela, il y a des études et des prospections à réaliser. Il s’agit donc d’un processus compliqué dont seul un professionnel de l’immobilier d’entreprise peut assurer.

A lire également  Réussir une reconversion professionnelle

Agence immobilière spécialisée dans l’immobilier d’entreprise

Les agences immobilières qui s’occupent de l’immobilier de l’entreprise se consacrent uniquement dans ce domaine dans la majorité des cas. C’est elles qui disposent de toutes les informations en rapport avec les biens disponibles et qui sont mises sur le marché. Les agences immobilières travaillent donc avec nombre d’entités comme la banque, les propriétaires privés ou publics ou institutionnels.

En dehors de la recherche de bien à louer ou à acheter pour les entreprises, les agents immobiliers les accompagnent également dans les démarches permettant d’adapter le projet aux biens disponibles. Ces agents touchent donc des honoraires en contrepartie des négociations qu’ils réalisent comme intermédiaire entre l’acheteur et le vendeur. Voilà pourquoi l’agent immobilier dans ce domaine est souvent considéré comme un « négociateur d’immobilier d’entreprise ». Ainsi, les entreprises ne s’occupent de rien par rapport aux transactions parce que c’est l’agence qui prend en charge toutes les démarches.

Investissement dans l’immobilier d’entreprise

Investir dans l’immobilier d’entreprise est un projet de grande envergure. C’est l’une des raisons pour lesquelles il y a des subventions offertes aux PME pour booster leur épanouissement dans le domaine professionnel. Pour les moyennes entreprises, les aides accordées sont au maximum 20 % de leur investissement dans un bien immobilier d’entreprise. Et pour les petites entreprises, le montant maximum de l’aide peut aller jusqu’à 30 % de l’investissement. En 3 ans, cette subvention est limitée à 200 000 euros. Et dans le cas où ce seuil est dépassé, le taux d’indemnisation peut s’élever à 15 % pour les petites entreprises et 7,5 % pour les moyennes entreprises.

A lire également  Le métier d’agent immobilier

Grâce à ces aides, les entreprises en création ou en extension peuvent facilement réaliser leur projet en fonction de leur besoin.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*