L’acquisition d’un terrain : faire une offre gagnante

Les conversations fréquentes dans les agences immobilières semblent tourner autour des guerres d’enchères sur les propriétés récemment inscrites. Sur certains marchés chauds, il est fréquent qu’un terrain récemment inscrit fasse l’objet de plusieurs offres. Cela se manifeste quelques heures seulement après sa mise en ligne. Alors, comment faire une offre sur un terrain surévalué ?

Faire des recherches

Il faut déterminer si le terrain est réellement surévalué. On doit vérifier depuis combien de temps il est sur le marché par rapport à d’autres terrains. S’il est en vente depuis plus de trois mois, il est surévalué. Dire simplement au vendeur que le prix est élevé fonctionne rarement. On doit faire abstraction de l’aspect émotionnel de la transaction, en étayant le raisonnement par des faits logiques. Quelle est la valeur moyenne des maisons dans le quartier ? Depuis combien de temps la maison est-elle sur le marché ? Grâce aux données, on peut faire une offre intelligente et aider le vendeur à suivre.

Connaître le vendeur

On doit savoir ce qui motive le vendeur, cette information aide à négocier un meilleur prix. On ne manipule pas ses sentiments, mais on doit comprendre pourquoi il vend ce terrain. Quel prix met-on sur un endroit qui contient des souvenirs ? Les vendeurs sont généralement motivés par quelques raisons fondamentales, notamment :

  • Le besoin d’argent
  • Un changement de vie
  • Un lien émotionnel avec la propriété
A lire également  Gestion de bien immobilier

Le besoin de déménager rapidement peut être plus enclin à accepter l’offre. Comprendre sa situation permet d’instaurer les meilleures options dans l’offre afin de hisser au sommet des enchères.

Faire l’affaire la plus sûre de la table

Dans la concurrence, on peut augmenter les chances d’être choisi, en s’assurant le financement avant l’accord. Sur les marchés rapides, beaucoup font l’erreur de ne pas trouver le bon financement avant l’offre. Cela conduit à l’inévitable échec de l’opération. On doit s’assurer qu’on ne charge pas le contrat de conditions qui ne favorisent pas le vendeur. Les vendeurs accepteront de payer moins cher si l’affaire est moins compliquée. On ne doit pas être tatillon, à l’exception pour une bonne raison. On doit compenser ce qu’on ne peut pas faire sur le prix par d’autres offres.

Travailler avec un agent immobilier

Si toutes ces négociations semblent épuisantes, c’est parce qu’elles le sont. C’est pourquoi il existe toute une série de professionnels talentueux dont le métier est d’aider à négocier ces demandes épineuses. Travailler avec un agent immobilier signifie l’accès à des connaissances et à un pouvoir de négociation. Il sera en mesure de parler du quartier et d’autres points essentiels pour les besoins. Il pourra également négocier en nom d’un client de manière objective. Tous ces éléments sont à son avantage lorsqu’on se trouve dans une guerre d’enchères avec d’autres acheteurs émotifs.

A lire également  Conseils efficaces pour estimer correctement votre bien immobilier

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*