Quelle assurance pour une location saisonnière ?

mains clés stylo

Les conditions d’assurance ne sont pas toujours évidentes à déterminer pour ce qui est de la location saisonnière. Il convient de savoir si c’est au locataire ou au bailleur de s’occuper de cette assurance et de déterminer par la même occasion si l‘assurance est obligatoire.

L’assurance pour location saisonnière : une obligation ?

Il n’existe aucune loi qui contraint un propriétaire ou un locataire à souscrire à une assurance pour une location saisonnière. Cela signifie que vous pouvez séjourner paisiblement dans une maison ou un appartement non assuré sans disposer d’une assurance quelconque. Cette situation n’est pas recommandée, car vous pouvez être tenu pour responsable des dégâts causés par des tiers ou le voisinage au cours de votre location. Un propriétaire peut demander une assurance au locataire afin de s’occuper de son logement. Il peut s’agir d’une garantie d’assurance villégiature ou d’une assurance dédiée qui est une excellente option pour votre contrat d’habitation. L’assurance devient une obligation dans ce cas spécifique, même sur le plan légal il n’en est rien.

Pour trouver une assurance location saisonnière, il suffit de comparer les offres disponibles sur le marché. De cette façon, vous aurez une meilleure idée des garanties et tarifs en vigueur. Vous pouvez prendre deux à trois devis pour effectuer la comparaison et faire votre choix.

Qui est responsable de l’assurance d’une location saisonnière ?

L’assurance d’une location saisonnière peut être prise en charge soit par le propriétaire ou le locataire. Il est nécessaire de prendre les renseignements nécessaires sur les conditions d’assurance au moment de la signature du contrat de location de vacances. Deux cas de figure sont à prévoir si le propriétaire décide de souscrire à l‘assurance de location saisonnière :

  • Le propriétaire a souscrit à une assurance multirisque habitation avec une clause abandon de recours ce qui signifie que le propriétaire et son assureur s’engagent à ne rien réclamer au locataire en cas de dégâts des eaux ou d’incendie. Le locataire reste tout de même responsable des dommages causés aux tiers et au voisinage.
  • Le propriétaire dispose d’une assurance multirisque « pour le compte de qui il appartiendra » : ce type d’assurance permet de couvrir les occupants de la maison pour les dégâts des eaux et les incendies. Elle couvre également leur responsabilité civile vis-à-vis du voisinage et des tiers. Le locataire ne peut être tenu responsable que des dégâts qu’il a directement causés.
A lire également  Assurance emprunteur : comment la renégocier ?

Dans l’un comme l’autre cas, l’assurance est incluse dans la location. Le locataire a donc intérêt à disposer d’une assurance pour profiter d’une couverture plus large que celle proposée par le contrat d’assurance du propriétaire. Il peut souscrire à une assurance dédiée ou à une garantie villégiature.

L’assurance habitation couvre-t-elle la location saisonnière ?

Tout dépend du lieu où se situe votre location et du type de votre assurance habitation. Si vous avez souscrit à un contrat multirisque habitation pour votre maison, il doit comporter une clause de garantie villégiature dont le but est de vous couvrir lors de vos locations saisonnières.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*