Syndicat de copropriété bénévole

Un grand nombre de copropriétés confient actuellement la gestion de leur immeuble à un syndicat bénévole. Ainsi, ils se passent donc des services proposés par un syndic professionnel. Cette solution permet à ces copropriétés de profiter d’innombrables atouts. Mais, afin de profiter de ces avantages, il est important de prendre en considération quelques critères.

Un syndicat de copropriété bénévole, c’est quoi ?

D’après la loi de 1975, les immeubles sont soumis au statut de copropriété. Cette dernière doit être gérée par un syndic de copropriété. Pour gérer votre immeuble, vous avez donc le choix entre un syndic non-professionnel et le syndic professionnel. Si la copropriété a décidé de choisir un syndic professionnel, cela veut dire qu’il confie la gestion de l’immeuble à une agence externe.

Le syndic non-professionnel est aussi appelé « syndic bénévole » ou coopératif. Il peut s’agir d’un copropriétaire ou d’un groupe de copropriétaires élu en qualité de syndic. Il n’a pas de carte professionnelle ni de garantie financière. Le fait d’opter pour cette solution permet donc de réduire les charges de copropriétés. Avec ce modèle, les frais seront bien moindres. C’est aussi la meilleure solution pour profiter d’une transparence et d’une convivialité au sein de la communauté.

Les obligations d’un syndic bénévole

Nombreuses sont les obligations d’un syndic bénévole. Il promet les mêmes missions qu’un syndic professionnel. Il dispose même d’obligations professionnelles. Son rôle est d’assurer la bonne gestion de l’immeuble. Il est aussi obligé d’assurer le bon entretien du bien. Si besoin, le syndic de copropriété bénévole est en mesure de convoquer des travaux urgents dans le but de conserver l’immeuble. Vous pouvez également compter sur le syndic bénévole pour gérer la copropriété de l’immeuble non seulement sur le plan financier, mais également sur le plan administratif tel que :

  • Le suivi d’un contrat avec les prestataires
  • Le respect du règlement de copropriété
  • La tenue de l’assemblée générale
  • L’envoi des appels de fonds trimestriels
  • La tenue de la comptabilité de la copropriété
A lire également  Anti-mousse terrasse : à quel moment le mettre ?

Qui peut devenir syndic bénévole ?

Si la copropriété souhaite profiter des avantages d’un syndic bénévole, elle doit trouver la bonne personne. Mais, qui peut être désigné comme syndic bénévole ? Sachez donc que tous les membres de la copropriété peuvent devenir syndic non-professionnel. Cependant, lors de l’élection, il est important de prendre en considération quelques critères. Parmi ceux-là, il y a la qualité du copropriétaire. Ce dernier doit être impliqué et doit consacrer du temps pour la bonne gestion de l’immeuble. Le syndic doit également avoir un maximum de connaissances en matière de copropriété. Il en aura besoin lors de sa présence aux assemblées générales et au conseil syndical.

Un syndic bénévole est aussi obligé de suivre quelques formations afin de l’aider à se familiariser avec les appels d’offres et la comptabilité. Pour ce qui est de sa rémunération, elle doit rester accessoire par rapport à ses revenus principaux. Il est aussi important de préciser que la rémunération du syndic bénévole est soumise à l’impôt sur le revenu.

Trouver un bon syndic à Toulouse 

On trouve cette tendance des syndics bénévoles un peu partout dans les grandes villes de France. Mais le souci que rencontrent, à terme, les copropriétaires, c’est que le syndic bénévole finit par s’épuiser, tant il a d’actions à faire dans l’année, ne serait-ce que pour rester dans le cadre de la loi. C’est pourquoi à Toulouse, de nombreuses copropriétés préfèrent choisir un syndic professionnel. Si celui-ci facture nécessairement ses prestations, il assure aux différents propriétaires qu’ils n’ont pas besoin de s’occuper de cette partie  administrative de la gestion de leur bien, qui a tendance à être aussi chronophage que peu valorisante. Si vous souhaitez trouver un syndic de copropriété toulouse sur lequel vous êtes certains de pouvoir tous compter, au sein de votre immeuble, vous pouvez faire appel à Grand Sud Immo, dont l’expérience comme la qualité des prestations font l’unanimité parmi les propriétaires de biens immobiliers de la Ville Rose. On y vit bien, à Toulouse, dans le Sud, alors autant faire en sorte que les contrariétés soient gérées par des gens dont c’est le métier et qui savent le faire on ne peut mieux.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*