Vivre dans une cabane dans les arbres : L’immobilier perché

Chers amis bipèdes, il est temps de lever la tête et d’observer ces êtres majestueux qui nous surplombent : les arbres. Imaginez un instant que vous puissiez quitter vos petites chaussures citadines pour enfiler des chaussons de Tarzan et goûter à la vie en hauteur. Une vie où vous ne seriez plus limités par les lois du sol, mais où vous pourriez embrasser l’infini du ciel. Bienvenue dans le monde fabuleux des cabanes perchées !

Le chant des oiseaux et des planches de bois

Qu’est-ce qu’une cabane dans les arbres, me demanderez-vous ? C’est un nid douillet, une bulle d’évasion qui défie les lois immobilières traditionnelles. Ici, pas besoin d’hypothéquer votre vie pour acquérir quelques mètres carrés au prix de l’or. Les cabanes perchées se construisent avec amour et passion, au gré des envies et des saisons.

« J’ai toujours rêvé d’être percher sur un arbre comme un oiseau ou un paresseux, j’ai donc décidé de construire ma propre cabane », confie Jean-Michel, ancien comptable reconverti en artisan perché.

Au sommet du confort … ou presque !

Mais ne vous y trompez pas ! Si la vie en altitude a de quoi faire rêver, elle n’est pas sans quelques inconvénients. Adieu les raccordements classiques aux réseaux d’eau et d’électricité, ici on vit en mode débrouille et autonomie. Des panneaux solaires, des toilettes sèches et des réserves d’eau de pluie deviennent vos meilleurs alliés.

« Au début, c’était un peu compliqué de me passer de certaines commodités, mais finalement je m’y suis habituée et je ne pourrais plus revenir en arrière », témoigne Sandrine, heureuse propriétaire d’une cabane perchée depuis 5 ans.

Permis de construire ou permis de grimper ?

Si l’idée de vous installer dans une cabane dans les arbres vous séduit, il vous faudra toutefois prendre en compte quelques contraintes légales. Car si certaines cabanes sont tolérées sans permis de construire, d’autres nécessitent une autorisation préalable auprès de la mairie. Renseignez-vous donc avant de sortir la scie sauteuse et les clous !

A lire également  Immeubles industriels réinventés : Des usines aux lofts – Une révolution architecturale à couper le souffle!

L’immobilier perché : un marché en pleine expansion

Il faut dire que le marché immobilier des cabanes perchées est en pleine expansion. De plus en plus de personnes cherchent à échapper au stress urbain et à renouer avec la nature, quitte à vivre dans des conditions parfois spartiates. Et le phénomène ne touche pas seulement les particuliers, mais aussi les professionnels du tourisme qui voient là une opportunité de proposer des hébergements insolites et écologiques.

« Les gens sont de plus en plus attirés par ce type d’habitat atypique et respectueux de l’environnement. C’est une vraie tendance qui ne cesse de se développer », explique Stéphane, architecte spécialisé dans les constructions en hauteur.

Des voisins pas comme les autres

Enfin, vivre dans une cabane dans les arbres, c’est aussi partager son quotidien avec des voisins un peu particuliers : oiseaux, écureuils et autres habitants des cimes deviennent vos compagnons de vie. Une cohabitation qui peut s’avérer enrichissante et dépaysante, pour peu que l’on sache les respecter.

« J’ai appris à connaître et à aimer les animaux qui vivent autour de moi. Ils font partie intégrante de mon écosystème et j’essaie au maximum de préserver leur habitat », confie Isabelle, fière habitante d’une cabane perchée depuis 8 ans.

Alors, prêts à vous envoler vers un mode de vie hors du commun ? Attention toutefois à ne pas trop vous prendre pour Peter Pan ou Mowgli : redescendre sur terre peut parfois s’avérer nécessaire ! Et n’oubliez pas qu’une cabane perchée ne se prête pas forcément à toutes les situations : mieux vaut éviter d’y organiser une soirée disco ou un déménagement ! Mais pour ceux qui rêvent d’évasion, de liberté et de communion avec la nature, la vie dans une cabane dans les arbres est sans conteste une expérience unique et inoubliable.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*