2 inconvénients d’investir dans les logements anciens

Investir dans l’immobilier à la base n’est pas une décision qui se prend à la volée ou entre deux tasses de café. Lorsqu’on évoque le sujet de la rentabilité d’un investissement immobilier, on s’intéresse plus au coût d’achat, les frais de rénovation, à la sécurité du bien et aux avantages fiscaux. Pour qu’un investissement soit rentable, il doit avoir un bon taux de retour sur investissement ce qui requiert une optimisation de l’achat. Investir dans l’achat d’un logement ancien est moins rentable que l’on pense pour diverses raisons.

Les frais d’achats élevés

L’achat d’un logement immobilier comme n’importe quelle transaction immobilière implique un coût. Certaines personnes considèrent ces frais comme ceux du notaire et c’est à tort. Le notaire perçoit les frais d’acquisition d’un logement pour le compte de l’Etat et des collectivités locales en plus de ses honoraires personnels qui sont également déduits. Il joue plus le rôle de collecteur qu’autre chose dans cette transaction. Les frais du notaire sont payables dès la signature du contrat de vente et ils sont regroupés en trois catégories : les émoluments du notaire, les déboursés et le droit de mutation.

Les émoluments du notaire

Dans ce cas, les frais du notaire sont fixés selon un tarif officiel déterminé par l’Etat. La rémunération de cet officier public est proportionnelle au prix d’achat de la maison. Sa présentation est généralement sous forme d’un pourcentage hors taxe qui change en fonction de la tranche du prix du bien fixé par l’Etat. Il faut ajouter la TVA au taux de 20% à cette rémunération. Il est possible que d’autres charges s’ajoutent. Le notaire perçoit des commissions sur tous les actes qu’il réalise pour faciliter l’achat du bien immobilier comme l’octroi d’un prêt ou la négociation du prix.

A lire également  4 conseils pour bien investir dans la pierre

Les déboursés

Toutes les sommes réglées par l’officier public pour l’acquisition des documents nécessaires pour la conclusion de l’achat sont appelées déboursés. L’achat d’un bien immobilier dans le neuf dispense l’acheteur du paiement des droits d’enregistrement et il paye moins de frais. Cette transaction n’est pas concernée par le paiement de la taxe de publicité foncière.

Niveau de sécurité faible dans l’ancien que le neuf

Contrairement au logement ancien, le logement neuf est construit avec des matériaux neufs et solides qui offrent une meilleure isolation. Les techniques de construction sont plus développées ce qui permet d’avoir accès à des bâtiments plus résistants. Dans le logement ancien, les matériaux de construction sont déjà vieux, les installations électriques sont plus fragiles, la peinture sur les murs s’effrite à cause des conditions climatiques et de l’usure du logement. L’immobilier ancien avec le temps perd de sa résistance et devient fragile. Investir dans un bien ancien peut s’avérer plus coûteux à cause des travaux de gros œuvre à effectuer pour le remettre en l’état. L’achat d’un logement ancien est moins sécurisé et offre moins de garanties juridiques. Malgré le fait que l’acheteur peut faire un recours à la garantie de vices cachés s’il découvre après l’achat du logement.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*