3 choses a savoir sur les conseillers immobilier

Il n’est pas rare à notre époque, en discutant avec des amis, avec notre entourage, de découvrir qu’une connaissance a choisi de se reconvertir, de changer de vie. C’est de plus en plus le cas en effet. Ce phénomène s’est accéléré notamment à la suite du premier confinement. Les gens se sont rendu compte qu’il était possible de travailler autrement, de gagner différemment sa vie. C’est l’une des causes pour lesquelles on voit de plus en plus de personnes se tourner vers le domaine de l’immobilier. En plus, c’est un secteur qui est en pleine croissance et les opportunités sont relativement nombreuses. Les sollicitations nous incitant à nous convertir, notamment sur les réseaux sociaux sont nombreuses, et il n’appartient qu’à vous de franchir le pas et changer de vie. Focus sur un métier en plein essor…

Comment devenir conseiller en immobilier ?

Pour cela, vous devez dans un premier temps avoir obtenu votre baccalauréat. Ensuite, vous devrez vous orienter vers un BTS professions immobilières qui se déroule sur 2 années. Ce genre d’étude vous permettra de connaitre les rudiments du métier ainsi que les droits et obligations des acheteurs ou des vendeurs. Certaines enseignes proposent des formations d’entrées pour faire partie de leur réseau. Comprenez donc qu’il n’est pas forcément nécessaire d’avoir suivi un cursus scolaire dans le domaine de l’immobilier. Effectivement, l’expérience parfois prime sur le niveau d’étude, comme cela peut être le cas avec certaines enseignes : https://solution.immo/. Cela étant dit, il faudra tout de même vous accrocher, car c’est un domaine dans lequel vous serez confronté à une rude concurrence.

 

Quel matériel pour un conseiller immobilier indépendant ?

Pour démarrer votre activité en tant que conseiller en immobilier indépendant, vous n’avez pas forcément besoin de beaucoup investir, d’autant que l’activité nécessite du matériel dont on dispose assez souvent. Il faut tout de même être mobile, de ce fait, vous aurez besoin d’une voiture. L’activité nécessite un smartphone : vous pourrez ainsi être contacté facilement, vous pourrez faire des photos et des vidéos de bonnes qualités. C’est très important pour présenter les biens que vous proposez sur internet, cela permet aux futurs acquéreurs de se projeter plus facilement. Vous pourriez aussi avoir besoin d’un ordinateur. Dans un premier temps, avant d’avoir les moyens d’investir dans un CRM, vous pouvez tout à fait vous organiser en tenant à jour un fichier Excel.

A lire également  Caractéristiques et clauses suspensives du compromis de vente immobilière

 

Quelles sont les difficultés d’un conseiller immobilier indépendant ?

La principale difficulté réside dans le fait que vous n’avez pas (tout au moins au début de l’activité), de stabilité financière. Il est vrai que lorsque vous lancez ce type d’activité, il peut tout à fait se passer entre 6 et 12 mois avant que vous ne pouviez toucher vos premières commissions. Cela est dû au fait que le parcours d’achat du futur acquéreur est relativement long. Effectivement, il y a beaucoup d’obstacles et de démarches à effectuer au niveau de l’administration. Mais une fois que la machine sera lancée, il y a fort à parier que les revenus tombent de façon récurrente.

 

Vous disposez maintenant d’un certain nombre de clefs si vous souhaitez pousser la porte de l’immobilier. Si les chiffres annoncés peuvent parfois donner le tournis à certains, il convient tout de même de rester prudent et d’avoir conscience que le secteur est tout de même relativement concurrentiel. En tout cas, comme dans tous domaines d’activité, si vous travaillez sérieusement, il ne fait aucun doute que vous atteindrez vos objectifs.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*