Assurance habitation locataire : quelle formule choisir ?

Assurer son logement quand on est locataire permet de couvrir en cas de sinistre. C’est la meilleure option pour minimiser les frais en cas de dégâts. Dans la majorité des cas, souscrire à une assurance habitation locataire reste une obligation. Pourtant, il existe des options qui sont facultatives, mais qui présentent une très grande utilisation. Dans ce présent article, trouvez la bonne formule à choisir pour tirer profit d’une assurance habitation locataire.

Est-il obligatoire de souscrire à une assurance habitation locataire ?

Souscrire à une assurance habitation locataire reste obligatoire pour tous les locataires, quel que soit leur profil. Aussi, cela reste une obligation pour tous les types de biens loués, notamment le studio, un appartement ou encore une maison. Il est donc nécessaire aux locataires de fournir une attestation d’assurance habitation à leur bailleur lors de la signature du contrat de bail. À savoir que le contrat d’assurance habitation locataire est à renouveler tous les ans.

Bien qu’une assurance habitation locataire reste une obligation, il est entièrement possible pour l’assuré de choisir le contrat qui lui convient. Le mieux est d’orienter le choix vers une assurance qui dispose un minimum de garanties de risques locatifs. C’est en effet le cas de la responsabilité civile, des incendies domestiques, des dégâts des eaux ou encore d’explosions.

A lire également  Prix assurance emprunteur : à combien faut-il s'attendre ?

Pourtant, il existe des cas qui ne rendent pas obligatoire la souscription à une assurance habitation. C’est le cas d’ :

  • Une location saisonnière
  • Une sous-location
  • Un logement de fonction

La responsabilité civile locative obligatoire

Comme son nom le laisse clairement entendre, la souscription à cette assurance responsabilité civile locative obligatoire est une obligation. C’est la couverture du locataire contre tous les dommages provoqués pendant les années de location. De cette manière, celui-ci n’a rien à rembourser en cas de dommages dont les frais sont relativement en hausse.

Le propriétaire-bailleur peut à tout moment demander le justificatif du contrat d’assurance. À savoir qu’en cas de défaut d’assurance, le contrat de location peut être interrompu. Cela peut avoir lieu un mois après la demande du justificatif du contrat d’assurance habitation locataire.

Les garanties facultatives mais qui présentent une grande utilité

Outre la responsabilité civile locative obligatoire, il existe d’autres garanties facultatives mais utiles. C’est en effet le cas de la responsabilité civile recours des voisins ainsi que des tiers. C’est la garantie de la protection que vous allez causer sur des voisins ou des tiers. Effectivement, les dommages sont en liaison avec l’usage de votre logement. Il y a aussi la responsabilité civile vie privée qui assure la couverture des dommages que peut provoquer votre vie privée et familiale. L’assurance Dommages aux biens peut également vous être utile pour minimiser les dégâts de ces derniers.

A lire également  Assurance appartement

Il y a également les garanties dites « confort » peuvent vous être efficaces pour habiter sereinement en location. C’est en effet le cas de l’assistance domicile qui vous offre le privilège de bénéficier d’une première assistance en cas de sinistre. Celle-ci peut mettre en avant une aide téléphonique à distance. Il y a aussi la protection juridique qui reste une nécessité en cas de conflit juridique.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*