Ce qu’il faut savoir avec la construction d’une maison sur pilotis

La construction de maisons sur pilotis est une pratique qui commence à gagner en popularité. Ce type de logement vient en effet s’accompagner d’un ensemble d’avantages, à côté desquels beaucoup décident de ne pas passer. Pour bien mener un tel projet à terme, il est cependant nécessaire de savoir certaines choses en particulier.

Les environnements pour une maison sur pilotis

Ce type de logement est assez particulier dans sa forme, notamment le fait qu’il soit sur pilotis. Une des implications de cela est qu’il n’est pas nécessaire de faire des fondations coulées. Entre autres, ce type de maisons va surtout convenir pour des environnements spécifiques. Parmi ceux dont on peut faire mention, il y a les suivants :

  • Au bord de la mer
  • Sur un terrain en pente
  • Les lieux où on craint des inondations
  • Et bien d’autres

Dans le cas où vous souhaitez vous lancer dans la construction d’une maison dans un de ces environnements, c’est ainsi un des recours qu’il vous envisage.

Les démarches qu’il faut connaître

La réglementation de la construction d’une maison sur pilotis est plus ou moins pareille que pour une maison normale. Chaque commune va aussi avoir ses nuances pour ce qui est des règles mises en place. Aussi, la première chose que vous aurez à faire est de vous tourner vers votre mairie afin de vous informer au mieux.

A lire également  Dimensions garage double : quelle taille pour un garage double ?

La seule différence porte sur la dénomination de la surface au sol, et au lieu de cela, on va parler d’empreinte au sol. Entre autres, un permis de construire ne va pas être une nécessité à condition que la maison fasse moins de 12m de hauteur. La surface occupée doit aussi être en dessous des 40m2.

Des coûts parmi les plus moindres

Un des principaux avantages de ce type de maison va porter sur les dépenses à faire. Le prix moyen du mètre carré atteint un bas record de 1000 euros. C’est nettement bien moins que ce qu’on retrouve souvent dans le domaine de l’immobilier. Ce type de maison se distingue en effet par la simplicité de sa structure.

Comme celle-ci n’est pas trop complexe, il n’est pas requis de réaliser des actions comme le ferrage ou le coulage de béton. Ensuite, le choix du matériau principal à utiliser pour la maison va être un des points cruciaux pour le budget à prévoir.

Choisir un matériau pour la construction

Le bois va être le matériau de prédilection pour ce type de maison, surtout si vous voulez favoriser un minimum de dépenses. Les travaux vont également être rapidement terminés, ce qui est un autre plus. Par contre, vous aurez à fournir des efforts plus notables en termes d’entretien à l’avenir.

A lire également  Fenêtres bois, alu ou PVC ?

L’acier se présente aussi comme une des options à envisager. C’est un des recours vers lesquels il est conseillé de s’orienter dans le cas où la maison est à construire sur un terrain rocailleux. Le béton se présente comme l’option la plus chère, mais elle fournit une assise des plus stables. C’est le recours qu’on va avoir pour les terrains à risque d’inondation.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*