Comment construire un tableau d’amortissement ?

Pour concrétiser un projet d’achat d’un bien immobilier ou pour d’autres projets. Vous devez contracter un prêt auprès d’une institution financière. Vous aurez besoin de vous constituer un bon dossier pour que votre demande soit acceptée. La banque quant à elle va vous délivrer un tableau d’amortissement pour que vous puissiez avoir une vision de ce que vous avez déjà remboursé et ce que vous devez encore rembourser. Mais un organisme peut aussi vous demander un tableau d’amortissement.  Mais comment construire un tableau d’amortissement ?

Les éléments qui doivent être contenus dans un tableau d’amortissement

Le tableau d’amortissement doit contenir toutes les informations concernant votre prêt. C’est en effet grâce à ce tableau que vous pourrez suivre de près la solvabilité de votre prêt. Et ce jusqu’à ce que vous ayez fini de rembourser la totalité de votre prêt. Vous pouvez d’ailleurs créer un tableau d’amortissement chez vous pour vous permettre de vous faire une idée de comment vous allez rembourser votre prêt. D’après la Fiche d’Information Standardisée Européenne (FISE), un tableau d’amortissement doit contenir obligatoirement :

  • La date ou le numéro des échéances. Ceci vous permettra de connaître la périodicité de remboursement de votre prêt qui peut être mensuelle ou annuelle.
  • Le montant de chaque échéance.
  • Le taux des intérêts de chaque échéance. C’est le taux d’intérêt que la banque va recevoir à chaque paiement d’échéance.
  • Le frais d’assurance qui est généralement calculé en fonction de la valeur totale du crédit. Sa valeur sera stable jusqu’au remboursement total de l’emprunt.
  • Le montant qui a été remboursé lors de l’échéance. Ceci englobe la valeur du capital amorti, des frais d’assurance et des intérêts remboursés à chaque échéance.
  • Le reste à rembourser. C’est la valeur du reste du crédit que vous devez rembourser après le paiement de chaque mensualité.
A lire également  Acheter un appartement pour le louer

Créer un tableau d’amortissement avec Excel

Vous pouvez créer un tableau d’amortissement pour voir l’évolution de votre prêt en temps réel avec Excel.  Pour cela, vous allez ouvrir un nouveau classeur dans Excel. Puis vous allez inscrire dans la colonne A les intitulés de votre tableau d’amortissement. Bien c’est dans les cellules de la colonne B  que vous allez inscrire les données chiffrées. Il faudra inscrire le taux d’intérêt en pourcentage. Et pour les formules, c’est la colonne B4 que vous allez utiliser pour les inscrire. Et pour les nouvelles informations, c’est les cellules de la colonne A7 que vous allez utiliser.

Les différents types de tableaux d’amortissement

Quand vous allez créer un tableau d’amortissement, vous avez le choix entre 3 tableaux. Vous pouvez par exemple opter pour un tableau d’amortissement constant. C’est l’idéal si vous avez une part de capital constante et que les intérêts vont diminuer progressivement.  Vous pouvez aussi créer un tableau d’amortissement in fine si le remboursement de l’intégralité du capital se fait à la fin du prêt. Et que durant la durée du prêt, vous n’allez payer que les frais d’assurance et les intérêts. Enfin, vous pouvez aussi créer un tableau d’amortissement progressif. C’est le tableau à adopter si à chaque échéance, la valeur du capital à rembourser augmente et que celle des intérêts diminue.

A lire également  Votre promoteur immobilier pour devenir propriétaires à Marseille

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*