Installer un ascenseur dans son immeuble, combien ça coûte ?

C’est une nécessité pour un immeuble d’avoir un ascenseur, notamment pour les personnes en difficulté pour se déplacer. Ce n’est cependant pas une initiative peu onéreuse, et les dépenses peuvent aisément s’escalader. Pour éviter toute mauvaise surprise pour cela, il est préférable de s’informer sur les détails qui affectent le tarif.

La complexité de l’ascenseur

Il y a plusieurs éléments qui entrent en compte dans le bon fonctionnement d’un ascenseur. Certains modèles vont se distinguer par le fait d’utiliser des mécanismes simples pour se mouvoir, d’autres non. Ensuite, on peut évoquer la puissance nécessaire à fournir pour faire le transport des passagers. Plus il y a de monde à faire monter ou descendre, plus la force à déployer sera des plus conséquentes.

Voici quelques tarifs en cours pour ce type d’éléments :

  • Un modèle classique pour un immeuble récent coûte entre 27 000 euros et 37 000 euros
  • Le modèle dit en courette oscille entre 100 000 euros et 140 000 euros
  • L’ascenseur panoramique haut de gamme revient à 210 000 euros jusqu’à 250 000 euros

Suivant la modernité de l’immeuble

Il est plus simple de faire la mise en place d’un ascenseur dans un bâtiment moderne. En outre, les aspects techniques respectent bien les normes existantes. Il n’y a donc pas trop de problèmes de compatibilité. En revanche, pour les immeubles anciens, plusieurs challenges peuvent se soulever.

Notamment, on peut faire face à un niveau de fragilité avancé, qu’il faut d’abord prendre en main. Ensuite, les structures peuvent être très différentes, et vont nécessiter des adaptations drastiques. Cela peut inclure la conversion d’une cage d’escalier en ascenseur. À l’opposé, pour un bâtiment neuf, on peut intégrer un ascenseur dès la confection des plans.

A lire également  L’importance de l’étude de sol obligatoire

Les mesures décoratives pour l’ascenseur

Il est aussi nécessaire pour l’ascenseur de répondre à certains critères sur le plan esthétique. En cela, des mesures sont à prendre sur le plan visuel. De manière générale, ce sont des dépenses qui vont être évaluées à part. Les actions requises peuvent aussi être confiées à des prestataires autres que ceux ayant fait la pose.

Le coût final dépend essentiellement des préférences que vous avez pour l’immeuble. Dans l’ensemble, il faut prévoir plusieurs milliers d’euros, mais le montant peut grandement varier. C’est essentiel de bien faire un devis précis avant de commencer de tels travaux.

Les frais de maintenance

Comme pour tout élément mécanique, il est requis de procéder à une bonne maintenance de votre ascenseur. Notamment, c’est un réel problème dans le cas où il tombe en panne. S’il n’est pas bien entretenu, il peut même causer des accidents. Selon les dimensions de l’immeuble, il peut être question de 600 à 700 euros, jusqu’à 2100 euros voire plus.

Vous saurez les dépenses requises au moment même de l’élaboration des plans. Cela vous évitera les mauvaises surprises par la suite. Vous devez donc bien vous assurer de demander à votre prestataire ce qu’il en est de cela. Ensuite, il vous faut aussi bien choisir la personne à qui confier l’entretien de votre ascenseur.

L’ascenseur privatif, une solution pour la maison individuelle 

Si la présence d’un ascenseur dans un immeuble collectif est chose courante, l’installation d’un ascenseur privatif dans une maison individuelle est plus rare. Pourtant, cet équipement présente de nombreux avantages pour les personnes à mobilité réduite et pour leurs proches.

Un équipement indispensable pour le maintien à domicile

Faire installer un ascenseur de maison est parfois la seule solution pour permettre le maintient à domicile d’une personne âgée ayant des difficultés à monter les escaliers. Il en est de même pour les personnes que la santé ou un accident contraint à utiliser, de manière provisoire ou définitive, des béquilles ou un fauteuil roulant.

A lire également  Notre guide pour transformer un édifice en une maison passive

Dans ce contexte, toute la partie supérieure d’une maison à étage devient alors totalement inaccessible et le quotidien s’en trouve fortement dégradé. En effet, bien souvent, les chambres se trouvent au premier étage et il n’est pas toujours possible d’en installer une au rez-de-chaussée.

S’il est assez facile pour un parent de porter son enfant dans les escaliers jusqu’à l’étage, les choses se compliquent lorsqu’il s’agit d’un adulte de 80 kg. L’installation d’un ascenseur privatif facilitera donc la vie de la personne à mobilité réduite en lui donnant plus d’autonomie, mais également celle de son entourage.

Se renseigner sur la faisabilité du projet

Cependant, comme pour tous travaux d’aménagement, il est indispensable de se renseigner sur la faisabilité de ce projet. En effet, tous les logements ne se prêtent pas à l’installation de ce type d’équipement. Vous pourriez vous heurter à des difficultés techniques ou tout simplement à un manque de place. 

Installer un ascenseur dans une maison individuelle nécessite de disposer d’un espace suffisant pour y installer une cabine capable de transporter une personne en fauteuil. Pour en savoir plus sur les dimensions nécessaires selon les cas, rendez-vous sur https://etnafrance.com/nos-actualites/mon-logement-est-il-assez-grand-pour-installer-un-ascenseur-de-maison/, un site de fabricant d’ascenseurs de maison. Vous y trouverez toutes les explications nécessaires à votre prise de décision.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*