Isolation volet roulant : en quoi consiste cette installation ?

Les gens ignorent que les portes et les fenêtres sont responsables d’environ 30 % des pertes thermiques d’une maison. Lorsqu’elles ne sont pas bien isolées, elles sont les principales sources des déperditions thermiques. Cela se traduit alors par un gaspillage énergétique. Afin de résoudre ce problème, l’isolation de volets roulants constitue la meilleure solution.

L’importance de l’installation de l’isolation du volet roulant

Auparavant, les volets roulants étaient conçus pour ne pas être isolants. Pourtant, ils contribuent à l’amélioration des performances du vitrage. C’est parce que lorsqu’ils sont fermés, ils offrent une protection incontestable entre les fenêtres et le milieu extérieur. Particulièrement, sa mise en place constitue une barrière aérienne supplémentaire, tout en étant un meilleur isolant naturel. Ainsi, il permet de profiter d’une meilleure isolation aussi bien phonique que thermique. Pourtant, leur niveau d’isolation varie également d’un matériau à l’autre. Afin de mieux optimiser l’installation, il est même réalisable d’isoler le coffre du volet roulant. À terme, cela aide à réaliser des économies à ne pas négliger sur les factures de chauffage. De toute manière, il faut préciser que les volets roulants uniquement ne sont pas en mesure d’isoler complètement une pièce. En effet, l’ajout d’un rempart supplémentaire est indispensable pour faire face à l’hiver et l’été.

A lire également  Ce qu’il faut savoir avec la construction d’une maison sur pilotis

Les volets roulants : les matériaux isolants pour les lames

Désormais, les principaux matériaux pour les lames de volets roulants sont les suivants :

  • Le PVC : ce matériau est très reconnu pour ses excellentes performances énergétiques. Grâce à sa structure alvéolaire, l’expansé dispose d’une excellente efficacité thermique aussi bien pour le matériau que pour l’air à l’intérieur des lames.
  • L’aluminium : en général, il ne s’agit pas d’un meilleur matériau si l’objectif principal est l’isolation. En effet, grâce à sa forte conductivité thermique, il risque de provoquer incontestablement les pertes thermiques. Toutefois, certains modèles sont recouverts d’une couche isolante de mousse polyuréthane afin de pallier cet effet

lorsqu’on choisit parmi ces deux options, la meilleure solution est les lames en PVC afin de profiter des performances thermiques. Cela se traduit par l’amélioration du confort et la réalisation des économies d’énergie. Outre l’apparence, la couleur joue également un rôle important dans la capacité isolante d’un matériau.

Le choix de l’isolant thermique pour le coffre du volet roulant

En principe, le coffre du volet roulant entre en contact direct avec les murs et peut faire l’objet des déperditions thermiques. Afin de prévenir cette situation, la mise en place d’une meilleure isolation est essentielle. Cela concerne particulièrement au niveau du caisson. Cela peut être réalisé avec une couche fine de 4 cm de laine de roche. Il s’agit d’une solution moins onéreuse et sa mise en place est facile. Il existe davantage d’autres alternatives, comme la mousse massique, offrant une meilleure isolation phonique. Quant à la mousse rainurée, elle est conçue spécifiquement pour l’isolation de volets roulants.

A lire également  Les avantages des constructions neuves

De toute façon, toutes ces options coûtent plus cher par rapport aux laines minérales classiques. Outre les pertes thermiques, l’installation de l’isolation permet d’éviter les potentiels problèmes d’humidité, tout en optimisant l’étanchéité structurelle.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*