Caméra de surveillance

Les caméras de surveillance sont actuellement plus accessibles par les particuliers. Ce système de vidéosurveillance permet de garder un œil sur son domicile. Sa mise en place permet de voir et d’entendre chaque mouvement chez soi, à partir d’un smartphone. En effet, on est alerté au cas où un intrus serait introduit dans une maison.

L’ergonomie : la caractéristique la plus essentielle

En général, une caméra de surveillance peut s’installer par soi-même, sans aucune difficulté. Cela ne nécessite que son branchement sur le secteur ainsi que sa connexion au box Internet via un système Wifi. Il existe également des modèles qui peuvent également se relier en Ethernet. Lors de son acquisition, le câble n’est souvent pas fourni. En revanche, la facilité d’utilisation et d’installation varie significativement d’une caméra à l’autre. Au minimum, un système doit permettre :

  • La récupération des images enregistrées
  • La modification des réglages

Certains modèles disposent d’une option Geofencing, permettant la désactivation automatique de la détection lorsque l’utilisateur est à proximité ou à l’intérieur.

La qualité des images

Avec une mauvaise qualité d’images, il ne faut jamais espérer de connaître un individu qui passe devant l’objectif. En réalité, ces types de caméras ne sont pas conçus pour cela. La qualité d’images des caméras de surveillance varie d’un modèle à l’autre. Elle est extrêmement indispensable lorsque le sujet effectue des mouvements et que l’éclairage de la pièce n’est pas suffisant. Toutefois, il est essentiel de vérifier que la caméra de surveillance dispose d’une lumière infrarouge. Elle aide au captage des images lorsqu’il fait noir. En matière d’objectif, il faut être attentif à l’angle de vue. La largeur de la portée aide mieux à surveiller la pièce.

A lire également  Assurance événement climatique

Le système de détection

Il est indispensable que le système de détection d’une caméra de surveillance fonctionne parfaitement. Par contre, pour les familles qui adoptent des animaux domestiques, elles devront choisir un modèle, permettant de paramétrer les zones de détection. Il en va de même pour celles qui prévoient de positionner la caméra de surveillance face à la fenêtre. Quand on choisit de désactiver la détection, particulièrement sur une partie, cela prévient les déclenchements intempestifs. C’est en raison du passage d’un chat ou des mouvements des arbres, par exemple. Par ailleurs, certains modèles sont également équipés d’une détection sonore. La mise en place d’un tel système n’est utile que dans des endroits calmes.

La conservation des images

Il faut se méfier des caméras qui conservent les images sur un support physique, notamment la carte micro-SD. Lorsque l’intrus vole la caméra de surveillance ou débranche le système, il n’est plus possible d’accéder à toutes les vidéos. De plus, il se peut que les images enregistrées soient de mauvaise qualité ou soient limitées à des prises précises. Il est préférable de choisir un modèle qui enregistre des vidéos dans le Cloud de son fabricant. Cependant, on peut s’attendre à payer un abonnement. Il est important de savoir que la conservation des images, depuis des serveurs à distance, peut entraîner des délais de transfert plus longs. Néanmoins, on doit, au moins, pouvoir repositionner la caméra depuis un smartphone.

A lire également  Assurance habitation locataire

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*