Ces erreurs à éviter lors de la vente d’un bien immobilier

À première vue, vendre un bien immobilier peut sembler une entreprise assez simple, et parfois ça l’est. Mais il serait trop imprudent de s’y attendre dès le début. Pour augmenter ses chances de vendre un bien ou de trouver un locataire dans les meilleurs délais, vous devez éviter certaines erreurs qui tiennent du bon sens. Voici quelques-unes :

Une mauvaise stratégie de prix

Lors de la fixation du prix de vente, la situation actuelle du marché doit être prise en compte. En règle générale, le prix du marché des biens immobiliers est déterminé par des transactions conclues dans des zones spécifiques avec des objets similaires, pour lesquelles certains délais ont été établis

Malgré le fait que le marché est désormais actif et que la demande dépasse l’offre, notamment, dans les grandes villes, il existe encore des annonces dites stagnantes sur les portails immobiliers. Un prix de vente trop élevé allonge la durée de vente et, hélas, les annonces restées trop longtemps sur le portail perdent de leur attrait aux yeux des acheteurs.

Une présentation floue

Dans un projet de vente ou de location d’un bien immobilier, vous ne pouvez pas vous passer de la présentation du bien immobilier. Le texte de la vente d’un bien immobilier doit être précis et informatif. Il est recommandé de prendre des photos du logement avec un objectif grand angle. De telles photos donneront une meilleure vue de l’espace et des photos habilement prises créeront un ensemble visuel pour un acheteur potentiel.

Habituellement, lors de la photographie de biens immobiliers, le principe «moins c’est plus» est appliqué, dans ce contexte, cela signifie que tous les éléments inutiles et superflus doivent être retirés des locaux. Cela donnera visuellement plus d’espace et rendra les pièces plus soignées. Bien sûr, il est déraisonnable de retirer tous les meubles des pièces, car avec eux la chaleur et le confort inhérents à la maison disparaîtront. L’annonce doit indiquer lequel des meubles et électroménagers visibles sur la photo est inclus dans le prix et lequel ne l’est pas.

A lire également  Vente succession maison

Cacher les problèmes ou ne pas les résoudre

La vente de chaque objet a ses avantages spécifiques et, malheureusement, ses inconvénients. Plus l’acheteur reçoit d’informations importantes, moins il y a de risques de litiges après-vente. Les informations importantes doivent inclure toutes les lacunes et caractéristiques liées à la propriété.

Il est nécessaire de dresser une liste des problèmes la plus détaillée possible et, en cas de manquements plus graves, d’ordonner un examen afin d’en comprendre l’impact et l’étendue. Lorsque l’acheteur examine attentivement l’objet et que les défauts énumérés n’affecteront pas sa décision, il est nécessaire d’obtenir de lui la confirmation qu’il connaît les problèmes spécifiques de l’objet. Rassurez-vous que l’acheteur n’a aucune réclamation à ce sujet. Si les problèmes ne sont pas enregistrés, l’acheteur a le droit d’exiger leur résolution, une réduction du prix d’achat, voire de refuser de conclure la transaction.

La vente d’un bien immobilier est une démarche qui prend un certain temps. Bien avant l’ouverture des visites, vous devez vous rassurer de mettre toutes les chances de votre côté. Certaines erreurs pouvant être évitées, vous parviendrez à vendre votre bien le plus vite, et au meilleur prix.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*