C’est quoi la modélisation BIM ?

Le BIM est un moyen de gérer des informations de construction via une maquette numérique ou une base de données. Il définit les échanges d’informations ainsi que leur utilisation tout au long de la durée de vie de l’ouvrage. Quant à la maquette numérique, elle sert de représentation digitale des caractéristiques physiques de cet ouvrage.

Signification du BIM

Il correspond à un sigle anglais : Building Information Modeling. Ce nom ne se limite pas seulement à la construction, mais englobe également le cycle de vie d’un ouvrage, dès sa création jusqu’à sa démolition. Le BIM concerne l’univers de la construction dans sa globalité, notamment les travaux publics et le génie civil.

Le BIM permet de structurer, de produire, de gérer et de visualiser les données. Son but est de créer un modèle d’ouvrage bâti, de prévoir la façon dont il pourra être réparé ou détruit, de même pour le recyclage des matériaux. Pour contrôler les coûts de fabrication et simuler les futurs comportements des matériaux, la représentation en 3D d’un bâtiment est efficace.

Le fonctionnement du BIM

La méthode BIM vous permet de créer le modèle 3D virtuel qui peut être exploré et manipulé par tous les acteurs d’un projet de construction. Ce modèle facilite la compréhension des relations entre les espaces, les matériaux et les systèmes d’une structure. La base de données se transforme en image 3D et crée ensuite des plans de construction du bâtiment.

Avec le processus BIM, vous pouvez créer, visualiser et tester votre bâtiment en 3D. Des données détaillées vous aident à mieux gérer la détection des conflits et des coûts. Le BIM est un outil indispensable dans la prise de meilleures décisions lors de la conception et l’amélioration sur une construction. Il facilite par la suite la planification de votre projet grâce à la coordination de tous les acteurs impliqués.

A lire également  Dimensions garage double : quelle taille pour un garage double ?

Les avantages du BIM

L’entrée du BIM dans l’univers de l’architecture et de la construction offre de nombreux avantages. Pour le budget, il offre une multitude de perspectives d’avenir. En effet, il vous permet de tester et d’analyser directement votre projet de construction. La représentation en 3D vous donne l’occasion de visualiser, de planifier et d’estimer les risques en temps réel. Elle vous offre apparemment d’autres avantages comme l’aisance en communication.

Dans l’univers de la construction, les métiers s’entrecroisent et cela peut vite devenir un véritable casse-tête pour les collaborations. Avec le BIM, les informations peuvent être ajoutées au projet commun pour faciliter leur compréhension. Grâce à cette technologie, vos bâtiments sont mieux chauffés, mieux climatisés et mieux protégés. En d’autres termes, ils sont plus respectueux de l’environnement, mais avec un coût relativement bas lors de leur construction.

Les outils constituant le BIM

Le BIM est un processus de construction fonctionnant avec des logiciels. Vous devez avoir :

  • un logiciel de modélisation comme le logiciel Revit qui sert à la conception de la maquette architecturale et à la structure MEP,
  • un logiciel de simulation et de calcul pour les chiffrages et la réalisation des prévisions de structures,
  • un logiciel de visualisation pour visionner la maquette BIM,
  • une plateforme collaborative pour l’utilisation d’un espace commun virtuel pour stocker toutes les informations et les intervenants au projet.

Le coût d’acquisition de ces logiciels est estimé entre 17 000 et 19 000 € y compris le coût annuel des licences et de la maintenance. Avant de les utiliser, assurez-vous d’avoir un matériel informatique et des serveurs suffisamment performants pour les accueillir. Dans le cas contraire, pensez au rachat de nouvelles stations de travail. Le budget est estimé entre 2 000 et 3 000 € par ordinateur, y compris l’écran.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*