Comment calculer le rendement locatif d’un bien immobilier ?

Vous envisagez d’investir dans l’immobilier ? Vous voulez en savoir plus sur le potentiel de rentabilité de l’immobilier locatif en général ? Voici comment passer par le processus de calcul de la rentabilité de l’investissement locatif. Vous trouverez également dans ce post plusieurs formes de rentabilité (brute, nette ou nette-nette).

Calculer la rentabilité locative

Quelle est la formule pour calculer la rentabilité d’un investissement locatif ? La rentabilité locative est la somme des revenus de votre acquisition immobilière par rapport au prix d’achat. La formule suivante peut être utilisée pour calculer le rendement : ((Loyer mensuel) / Prix d’achat) x 100. Ce calcul nous permet d’obtenir une marge bénéficiaire brute. Il est toutefois incomplet car il ne tient pas compte de toutes les dépenses que vous devrez engager du fait que vous êtes propriétaire d’un bien locatif.

Rentabilité brute et rentabilité nette

Le revenu net d’un bien locatif est le montant qui reste une fois que toutes les charges liées à votre investissement ont été soustraites. On l’appelle rentabilité nette parce qu’elle représente l’argent que vous gagnerez une fois que tous les coûts liés à votre investissement auront été déduits. Les éléments suivants doivent être exclus de l’estimation des loyers :

  • Les charges locatives non récupérables. Seule une fraction des frais de copropriété peut être répercutée sur le locataire. La composante dite non récupérable des charges correspond à l’argent dépensé pour améliorer le bien, ce qui en augmente la valeur.
  • Les dépenses liées aux grands projets. L’occupant du bien est chargé d’effectuer l’entretien courant. En tant que propriétaire, vous êtes le seul responsable des gros travaux tels qu’un ravalement de façade ou un remplacement de chaudière.
  • Taxes foncières sur les zones bâties.
  • Frais d’entretien/réparation (frais de gestion locative, assurance propriétaire non occupant, assurance loyers impayés, etc.)
  • Si vous avez acheté votre bien locatif à crédit, les intérêts à payer seront ajoutés au loyer du mois suivant.
A lire également  S’investir dans l’immobilier, les conseils à suivre

Le rendement locatif brut est simple à calculer. Grâce à cette mesure, il est facile d’obtenir d’emblée une indication de la rentabilité potentielle d’un bien immobilier. Le taux de rendement brut correspond à la rentabilité d’un bien immobilier avant déduction de tous les coûts répertoriés. Il est calculé à l’aide de la formule suivante [ (loyer mensuel x 12) / Prix d’achat du bien ] x 100.

Le rendement net de charges est le terme le plus fréquemment utilisé pour décrire le rendement net d’un investissement locatif. Il s’agit du taux de rendement après déduction de tous les frais (impôts, charges locatives non récupérables, frais de gestion, intérêts d’emprunt). Son nom reflète le fait qu’il correspond au montant gagné après soustraction de toutes les dépenses (impôts, charges locatives non récupérables, frais de gestion, intérêts d’emprunt). Pour calculer la rentabilité nette d’un bien immobilier selon cette méthode, il suffit d’additionner toutes les dépenses, puis de retirer les impôts locaux.

Quel est le bénéfice net d’un investissement locatif ?

La rentabilité nette est la somme d’argent qui resterait après avoir déduit toutes les dépenses et toutes les remises. Les ajouts suivants ont été effectués : Pinel, Censi-Bouvard, Malraux, déficit foncier… Pour découvrir combien d’argent vous pourriez économiser sur vos impôts en utilisant notre simulateur Pinel, notre simulateur LMNP Censi-Bouvard, ou notre calculateur LMNP habituel , n’hésitez pas à les utiliser.

Combien de temps faut-il pour récupérer son investissement après avoir payé le loyer mensuel d’une propriété ?

Les dépenses et les recettes d’une année à l’autre ne sont pas toujours similaires. Pour une année donnée, la rentabilité ne mesure que partiellement l’avantage économique d’un investissement. Pour chaque année de l’investissement, la rentabilité doit être déterminée.

Quel investissement locatif offre la meilleure rentabilité ?

Différents facteurs influencent la rentabilité d’un bien immobilier :

  • Une maison neuve vous coûtera généralement un peu plus cher au départ, mais son emménagement et son utilisation au cours des années suivantes vous demanderont moins d’efforts. À long terme, elle permet donc d’économiser de l’argent tout en garantissant au locataire un style de vie agréable dès le premier jour.
  • Un autre élément essentiel à prendre en considération est la surface du bien. Un appartement immense a un taux de rotation des locataires plus faible, mais se loue moins cher au mètre carré qu’un tout petit appartement.
A lire également  Louer un micro-appartement : une idée innovante

Quel est un bon taux de rentabilité locative ?

Il n’existe pas de définition exacte d’un « bon taux de rentabilité locative » Selon l’emplacement de la structure, le prix d’achat, les réparations effectuées et d’autres facteurs, la rentabilité locative peut être plus ou moins élevée.

Par exemple, le rendement locatif peut être plus faible dans les grandes villes où le marché immobilier est concurrentiel et où les prix des biens sont élevés. Toutefois, cette baisse de rentabilité peut être compensée par l’assurance de pouvoir louer son logement à tout moment en raison de la forte demande de locations. Lorsqu’un bien reste vacant pendant de longues périodes sans percevoir de loyer, la vacance a une influence considérable sur le rendement locatif annuel d’un investissement locatif.

Il est également possible d’approcher un taux de rendement locatif raisonnable en utilisant des moyennes. En août 2020, le portail internet Se Loger a réalisé une étude dans laquelle il a révélé les 10 communes de France de plus de 100 000 habitants les plus lucratives en matière d’investissement immobilier. Saint-Étienne (4,9 %) et Limoges (5,1 %) arrivent en tête du classement, suivies de Perpignan (4,8 %). La rentabilité nette a été utilisée comme indicateur pour cette recherche.

Enfin, tout dépend de votre budget, de vos envies et de votre situation patrimoniale. Propriété nue ou meublée, résidences services (pour étudiants ou seniors), loi Pinel, loi Censi-Bouvard, LMNP, loi Malraux : VINCI Immobilier peut vous aider à trouver le logement qui vous convient.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*