Comment isoler une maison ossature bois ?

Une maison avec une ossature en bois est le choix idéal pour les personnes qui veulent participer dans la préservation de l’écologie. Mais c’est aussi un excellent choix pour ceux qui veulent avoir une belle maison. L’isolation de la maison doit tout de même ne pas être négligée pour optimiser la préservation des ressources énergétiques. Découvrez dans notre guide comment isoler une maison à ossature en bois.

Les bons isolants pour une maison à ossature en bois

Pour optimiser l’isolation thermique et phonique de votre maison à ossature en bois. Il est essentiel de bien choisir votre isolant. Effectivement, pour optimiser sa performance, il est important de se tourner vers un isolant qui sera aussi performant en été qu’en hiver. Il est important de souligner que pour une isolation performante, il est important de sélectionner les isolants avec un coefficient de résistance thermique R élevé. Cela permet une bonne isolation thermique et une économie d’énergie considérable. Ainsi, dans la sélection de l’isolant pour votre maison à ossature en bois, vous pouvez choisir :

  • La laine de verre qui l’isolant le plus performant en termes d’isolation thermique. La laine de verre présente aussi la plus faible conductivité thermique.
  • La laine de roche qui est un bon compromis entre la laine de verre et la fibre de bois pour l’isolation thermique de votre maison à ossature en bois.
  • La fibre de bois pour une excellente isolation thermique de votre maison à ossature en bois.
  • Les isolants naturels comme la ouate de cellulose, la paille ou le chanvre qui sont tous très performants.
A lire également  Ce qu’il faut savoir avec la construction d’une maison sur pilotis

L’isolation de la maison avec une ossature en bois

Une fois que vous avez choisi votre isolant. Vous pouvez procéder à l’isolation de votre maison à ossature en bois. Pour cela, vous pouvez procéder en isolant de l’intérieur votre maison. Vous allez donc installer la couche d’isolant entre les montants de votre structure. Selon l’épaisseur de la structure, il est possible de poser 2 ou 3 couches d’isolant. Outre cette technique, vous pouvez aussi isoler votre maison en ajoutant du bardage ou de l’enduit fin sur la surface externe de votre maison. Mais pour un résultat performant, vous pouvez combiner les deux techniques d’isolation. Ainsi, votre maison à ossature en bois est bien isolée et ne consommera pas beaucoup d’énergie. Pour garantir la qualité du travail, il est recommandé de faire appel à un professionnel pour la réalisation de l’isolation de votre maison.

Les règles à respecter pour bien isoler votre maison à ossature en bois

Si vous réalisez vous-même l’isolation de votre maison à ossature en bois. Il existe des règles que vous devez respecter. La première est d’éviter l’humidité. En effet, l’humidité risquerait d’endommager la structure de votre maison. Vous devez d’ailleurs réaliser la pose d’une membrane d’étanchéité ou un pare-vapeur avant la pose de votre isolant. D’autre part, il faudra aussi s’assurer que votre isolant sera bien aéré. Ceci permet d’éviter que l’humidité ne s’installe. Mais une bonne aération permettra à la structure en bois de votre maison d’être plus résistante.

Pose d’un bardage en bois pour votre maison : faites-vous conseiller par un professionnel

Vous venez d’acheter un terrain, sur lequel vous avez le projet de faire construire votre maison en bois. Vous avez également décidé de poser un bardage en bois pour l’extérieur de l’habitation. Seulement, il faut choisir avec soin le bois que vous allez utilisez, car il devra affronter les aléas de la météo. Pour vous aider dans la sélection des meilleurs matériaux, nous vous recommandons de faire appel à un professionnel du bardage en bois, comme l’entreprise Simonin. Installée dans le Doubs, Simonin est riche d’une expérience de plus de 35 ans dans le travail du bois, et commercialise du bardage et des panneaux isolants dédiés à l’isolation des toitures.

A lire également  Dégâts des eaux locataire : que faire lorsque l'on est locataire ?

Ce fabricant sélectionne des bois de grande qualité, issus de forêts d’exploitation durable. Les bardages sont dépourvus de défauts et choisis dans du mélèze et de l’épicéa, particulièrement adaptés pour une application en bardage :

  • Le mélèze utilisé vient d’Autriche ou de Suisse, et peut s’utiliser au naturel, sans aucun traitement. C’est l’idéal si vous êtes dans une démarche écologique, et que vous souhaitez utiliser le moins de produits chimiques possible.
  • L’épicéa est, lui aussi, très résistant et sera parfait si vous souhaitez un bardage peint.

Pour les deux essences, les lames de bardage se posent facilement, aussi bien de manière horizontale que verticale.

Si vous préférez un bardage avec une finition peinture, Simonin propose également des lames recouvertes de peinture acrylique, qui résiste très bien aux éventuelles intempéries et à l’usure. S’il existe 8 teintes classiques (du blanc, différentes nuances de beige, gris, marron et rouge), vous pouvez choisir la teinte que vous préférez parmi plus de 1 000 teintes. Pour un rendu plus naturel, vous pouvez également vous contenter d’un traitement à base de lasure pour le bardage en mélèze.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*