Comment préparer sa demande de prêt immobilier ?

Vous vouliez vous lancer dans une acquisition immobilière de la perle rare trouvée après plusieurs visites et vous avez conclu un prix avec le vendeur. Il est temps de trouver un moyen de financer votre projet en allant chez un banquier. Nous vous livrons les préparations à effectuer pour soigner votre dossier.

Soignez votre situation financière

La banque doit être rassurée par rapport à votre situation financière avant de délivrer le montant que vous souhaitez avoir. Il serait alors nécessaire d’éviter les découverts bancaires plusieurs mois avant la demande. En effet, la banque sera en mesure d’éplucher toutes vos opérations bancaires et demande normalement votre fiche de paie des derniers mois précédents. D’ailleurs, le découvert bancaire peut constituer un motif de refus d’un prêt. Toutefois, il est possible de maximiser vos chances d’obtention de prêt en essayant de rembourser tous vos crédits avant la demande.

Pour mettre encore plus la balance de côté, essayez de monter un dossier solide sur votre situation financière et professionnelle. Il est préférable d’avoir un travail stable avec un contrat en CDI pour rassurer la banque. Les années d’ancienneté dans une entreprise seraient un atout. Pour les personnes qui travaillent en dehors des entreprises, la stabilité financière devrait être approuvée par le banquier pour garantir le remboursement.

L’étude de vos ressources

Pour accepter votre demande de prêt, le banquier se base notamment sur vos revenus et vos ressources. Pour le convaincre que vous êtes solvable pour le projet, vous devrez lui présenter un dossier en béton sur vos capacités d’emprunt pour qu’il ne puisse pas refuser. La banque se base ainsi sur quelques critères pour évaluer votre solvabilité :

A lire également  Acheter un appartement pour le louer

·      Vos revenus

Puisqu’il s’agit d’un prêt immobilier à long terme, la banque sera méticuleuse sur tout ce que vous percevez, salaire ou non.

·      Vos charges

Elle prendra également en considération toutes les charges qui vous pèsent chaque mois afin d’estimer le taux d’endettement qui vous convient le mieux.

·      Vos apports personnels

En dehors de ce que vous percevez, vous devez également avoir un apport personnel pour combler le prix de l’immobilier ainsi que les frais de notaire, les frais de dossier et les honoraires d’agence. Certaines banques exigent un apport personnel de 10 % de la valeur du bien, tandis que d’autres accordent des financements sans apport.

·      Le taux d’endettement

Le taux est calculé en fonction de vos revenus et de vos charges mensuelles. Il ne doit néanmoins pas dépasser les 35 %. De cette manière, la banque pourra évaluer votre capacité d’emprunt maximale. 

·      La mensualité

C’est le montant que vous devrez verser à la banque chaque mois pour rembourser l’emprunt. Le paiement des intérêts dépend du type d’emprunt choisi avec le banquier.

·      La durée du prêt

C’est la durée de remboursement établie auprès du banquier. Plus la durée sera élevée, plus le montant maximal sera plus conséquent. Mais, faites attention aux vices cachés des intérêts liés à cette durée.

Comparez les taux bancaires pour votre prêt immobilier

La dernière étape avant de constituer un dossier de demande sera de comparer les offres bancaires afin d’obtenir un meilleur taux. Vous pouvez directement vous rapprocher de votre banquier pour envisager toutes les options disponibles pour alléger le taux. Vous avez également la possibilité de faire appel à un courtier immobilier en ligne pour étudier rapidement votre cas et constituer un dossier solide. Les simulations vous aideront à avoir un aperçu sur les mensualités à payer et l’évolution du taux au cours des prochaines années.

A lire également  Les conseils avant d’acheter un bien immobilier

Par ailleurs, renseignez-vous sur les aides disponibles et vérifiez votre éligibilité pour bénéficier d’un taux réduit. N’hésitez pas à vérifier les conditions de remboursement. Ne laissez pas échapper les détails qui pourraient compromettre votre projet d’acquisition.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*