Conseils pour l’entretien d’un poêle à bois

L’usage d’un poêle à bois est un excellent moyen de compléter votre système de chauffage central. Ce type d’appareil de chauffage permet également de réaliser des économies d’énergie sur la facture de chauffage. Tout comme la chaudière ou la pompe à chaleur, l’entretien d’un poêle à bois est nécessaire pour garantir un chauffage efficace. Lorsqu’ils ne sont installés, utilisés ou entretenus normalement, les poêles à bois peuvent causer des incendies ou affecter la qualité de l’air intérieur. Si vous constatez que de la fumée s’échappe de la chambre à combustion dans une pièce, cela veut simplement dire que le foyer ne fonctionne plus correctement. Il est donc recommandé de procéder à l’entretien de votre poêle à bois régulièrement afin de maintenir son efficacité et optimiser son rendement.

Effectuer une révision annuelle

Le poêle à bois étant un appareil de chauffage produisant de la fumée lorsqu’il est mis en marche, il est conseillé de procéder à sa révision au moins une fois l’an. Vous pouvez faire appel à une entreprise de chauffage pour le ramonage de votre équipement. Lors de cette intervention, le chauffagiste vérifie s’il n’y a pas de fissures, de fuites ou encore des déformations. Il s’assure également qu’aucune trace de créosote n’est présente à l’intérieur du conduit d’évacuation des fumées. Une maintenance régulière du poêle à bois permet de réduire les feux de cheminée d’une part, et d’autre part d’identifier les problèmes susceptibles d’endommager l’appareil.

Enlever les cendres et ne chauffez pas sans fin

Lorsqu’elles atteignent la grille du bas, il est recommandé d’enlever les cendres, car elles peuvent empêcher la circulation de l’air. Pour un grand nettoyage, équipez-vous d’un masque anti-poussière et des gants pour votre sécurité. La maintenance d’un poêle à bois est influencée par sa fréquence d’utilisation. En optimisant l’isolation de votre maison, vous conservez la chaleur générée par votre équipement de chauffage à bois et réduisez l’entrée de l’air froid non désiré pendant la période hivernale.

A lire également  Quel entretien pour une chaudière gaz ?

Garder une vitre impeccable

Si la vitre du poêle à bois est sale, cela signifie que le bois de chauffage utilisé est humide, que le tirage des fumées n’est pas fait correctement ou encore que l’allumage est mal réalisé. Pour nettoyer la vitre du poêle à bois, vous pouvez utiliser ses cendres. Si la vitre noircit tout le temps, vous pouvez la nettoyer en utilisant un chiffon humide pour frotter les traces de cendres. À défaut, vous pouvez utiliser des nettoyants pour les vitres en céramique.

Réparer d’un coup de pinceau

Si votre poêle à bois présente des traces de rayures, vous pouvez facilement le réparer en passant un coup de pinceau sachant que la plupart des poêles à bois sont peints avec une peinture en aérosol résistante à la chaleur. Avant d’appliquer la peinture, vérifiez que la surface du poêle est bien sèche et qu’aucune trace de graisse n’est présente. Si des traces de peinture ou de rouille indésirables sont sur le poêle, vous pouvez les ôter en les ponçant doucement.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*