Créer son agence immobilière

La création d’une agence immobilière constitue avant tout la création d’une entreprise. Cependant, le propriétaire devient un chef d’entreprise, plus indépendant pour l’organisation, en général. D’ailleurs, la mise à profit des qualités relationnelles est essentielle. Avant de se lancer dans la création d’une agence immobilière, il est indispensable de connaître ces éléments clés.

Les compétences et les qualités indispensables

Un agent immobilier joue un rôle indispensable en tant qu’ intermédiaire. Il doit assurer la mise en relation d’un locataire ou d’un acheteur potentiel avec un propriétaire. Par ailleurs, il doit également assurer les missions administratives, la gestion et la conservation des patrimoines immobiliers. Outre les côtés financiers, les qualités personnelles, permettant de maîtriser la profession d’un agent immobilier, sont une nécessité absolue. Un excellent agent immobilier doit avoir la capacité d’écoute, la disponibilité, la volonté, la rigueur et particulièrement l’aisance relationnelle.

Une agence immobilière doit se distinguer par ses qualifications, notamment l’obtention des diplômes requis par la loi et les expériences professionnelles. D’ailleurs, la connaissance du marché immobilier, surtout qu’il s’agit d’un domaine extrêmement mouvant, est aussi essentielle. De toute façon, les besoins dans le secteur immobilier peuvent changer d’un moment à l’autre. Un projet de création d’une agence immobilière pourra être promoteur s’il est bien ficelé.

A lire également  Plomberie : trouver le meilleur plombier en cas d'urgence

La définition des contours du projet

La création d’une agence immobilière n’est pas une étape facile, car elle nécessite la réflexion en amont. Parmi les éléments, à tenir compte, on reconnaît :

  • La détermination des besoins et des attentes : il faut, notamment et en priorité, penser à la clientèle, qu’elle soit particulière ou professionnelle. La définition du budget à allouer est tout aussi indispensable. Elle varie selon certains paramètres et l’emplacement approprié pour les locaux
  • Franchise ou indépendante : pour une agence immobilière, chacun de ces deux concepts présente des points forts et des points faibles. Être indépendante aide à la gestion en toute liberté et à la perception de la totalité des bénéfices. Par contre, elle est contrainte de se confronter seule à toutes les difficultés. Par ailleurs, être franchisé facilite considérablement sa création. Elle aide à profiter de la notoriété acquise et ne nécessite que peu d’investissements.

La souscription aux garanties et l’obtention d’une carte professionnelle

Pour créer une agence immobilière, on doit souscrire à deux garanties, notamment une garantie financière et une assurance responsabilité civile professionnelle. La première est obligatoire, permettant d’assurer les clients, lors d’un incident. Ainsi, les fonds déposés en faveur de l’agence peuvent être rendus. Quant à la seconde, elle aide à la couverture des risques pécuniaires que l’on puisse faire face durant l’activité de l’agence. Il en va de même pour les dommages corporels et matériels. En tant qu’un agent immobilier, la détention d’une carte professionnelle est tout aussi une voie incontournable. En France, la CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie) est l’entité compétente à sa délivrance. Cette dernière doit être précédée par une demande réalisée sur un formulaire spécifique. Le choix du statut juridique est également une étape significative. On doit choisir parmi les formes sociales, telles que la SAS, la SARL, l’EURL ou la SASU.

A lire également  Construction : comment bien choisir votre architecte ?

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*