Les 7 choses à savoir sur la citerne à gaz

Il existe deux possibilités d’avoir du gaz chez soi : soit via le réseau, soit investir dans une citerne à gaz. Par ailleurs, cette deuxième option est très privilégiée pour ses nombreux avantages. Elle vous affranchit du réseau. Voici les 7 choses à savoir sur la citerne à gaz.

1.    Il existe deux possibilités d’emplacement

La citerne à gaz peut être installée dans deux places possibles. Soit vous l’installez sur le toit, soit vous le mettez sous le sol. Cependant, l’installation sur le toit est plus économique et moins chronophage. Quant à l’installation sous le sol, elle est plus écologique et moins encombrante. Il est à noter que la citerne à gaz résiste à une très basse température allant jusqu’à -40 °C. Toutefois, vous pouvez faire confiance à l’installateur sur le meilleur emplacement en fonction de votre habitation.

2.    C’est du gaz propane

Le gaz utilisé en citerne est surtout du propane. Ce dernier est un gaz pétrolier en liquide non toxique. Il a également l’avantage d’être facile à transporter une fois dans la cuve. Il s’agit d’un gaz parfaitement adapté à l’utilisation domestique comme l’alimentation des différents appareils dans la maison, pour le système de chauffage et le chauffe-eau.

A lire également  Produire sa propre énergie : choisir l’éolien ou le solaire ?

3.    La citerne à gaz est autorisée dans toutes les régions de la France

Que ce soit pour l’achat ou la location, la citerne à gaz est autorisée dans l’ensemble du territoire de l’Hexagone. Vous devez aussi savoir qu’il est nettement plus abordable d’installer cette cuve que de mettre en place une chaudière à fioul. Pour un emplacement sur le toit, la pose ne prend qu’environ 2 heures tandis que la pose dans le sol prend en moyenne 4 heures.

4.    La citerne à gaz respecte l’environnement

Le gaz en citerne est loin d’être toxique et avec un bon réglage de la combustion, il n’émet aucune pollution.  Ainsi, si vous êtes un fervent défenseur de l’environnement, la citerne à gaz est parfaitement écologique. Par ailleurs, l’ADEME estime qu’en comparaison au fioul, la combustion du propane produit 20 % de gaz à effet de serre en moins.

5.    La citerne à gaz a besoin d’entretien

Entretenir une citerne à gaz est une obligation. De plus, l’entretien doit être réalisé par le distributeur de gaz. Ce dernier profite du moment de livraison pour vérifier l’état de la cuve.  Il est également indispensable de contrôler les matériels tous les trois ans pour s’assurer que la citerne est encore conforme aux réglementations, sans oublier son nettoyage en profondeur.

A lire également  Rénovation énergétique : quelles sont les priorités ?

6.    C’est le fournisseur qui fixe le prix du gaz en citerne

Un autre point à savoir sur le gaz en citerne. Ce marché n’est pas réglementé. Cela signifie que c’est le fournisseur qui définit son coût. Généralement, ils fixent le coût du propane selon leurs propres critères et au cours du prix. Cependant, les fournisseurs ont une obligation d’informer le public sur leurs grilles tarifaires. Cela vous permet de faire une comparaison pour faire le meilleur choix.

7.    La citerne à gaz et le contrat

Dans le domaine du gaz en citerne, il existe un contrat que le fournisseur et le client peuvent s’engager. Ce document doit contenir :

  •  Le coût du gaz ainsi que les services qui y sont associés
  •  Le prix d’achat de la cuve
  •  La durée d’engagement ainsi que les différentes conditions de facturation et modes de paiement
  • Le montant des frais en cas de résiliation du contrat.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*