Logement étudiant

Lors des études universitaires, il est essentiel de trouver un logement étudiant. En général, on doit être en place pendant le mois de septembre. Pour les étudiants, l’endroit idéal est à proximité du lieu d’études, avec un coût raisonnable. Pour trouver le logement idéal, les astuces suivantes constituent une aide précieuse.

Comment chercher un logement étudiant ?

En ligne, il existe des sites qui proposent des petites annonces, dans le domaine de l’immobilier. Il s’agit d’une véritable mine d’or, permettant d’accéder à des milliers d’annonces pour les logements à louer. Certains sites disposent des outils de recherche extrêmement performants. Ils permettent à la sélection des offres qui sont susceptibles d’attirer l’attention. Certains offrent également l’opportunité à la réception des nouvelles annonces dans la boîte e-mail. Cela varie en fonction de la sélection initiale. Il s’agit d’une option parfaite si on ne peut pas consacrer du temps aux recherches.

Les journaux quotidiens constituent également des bonnes méthodes de recherche. Néanmoins, on doit opter pour les presses qui se spécialisent dans ce domaine. Certaines d’entre elles peuvent être mises en relation avec les bailleurs. Il s’agit d’une fonctionnalité très utile à la prévention des frais d’agence. Par ailleurs, certaines personnes choisissent les agences immobilières traditionnelles pour les aider à trouver un logement étudiant.

A lire également  Prévenir locataire de l'augmentation du loyer : quand et comment ?

Le choix du type du logement étudiant

Les types du logement suivants sont idéaux pour les étudiants :

  • Les foyers : cette option est généralement moins chère par rapport aux studios, car ces derniers coûtent 300 € en province et 750 € à Paris. Pour les étudiants, elle aide à vivre en communauté. De plus, elle est réservée à un public cible, notamment les filles, en assurant une ambiance rassurante et familiale. En moyenne, le loyer vaut de 250 à 500 € par mois
  • Vivre à plusieurs : cela convient parfaitement aux étudiants qui ne veulent pas vivre seul. Dans cette option, on peut choisir parmi les deux solutions possibles. Cela consiste à choisir entre un logement chez l’habitant, comme le logement intergénérationnel, et la colocation. Toutefois, il est impératif de respecter les règles de partage du logement. Le logement intergénérationnel permet de vivre avec une personne âgée ou retraitée avec un coût minime.

Les aides disponibles pour le logement étudiant

Après avoir trouvé un appartement, l’étudiant n’a qu’à constituer son dossier afin de bénéficier des aides. Pour demander une allocation, il peut opter pour la CAF (Caisse d’allocations familiales) dans la ville résidente.

L’APL ou Aide Personnalisée au Logement ne peut s’appliquer qu’aux logements conventionnés. C’est une convention qui se fait entre l’État et le bailleur. En outre, l’ALS ou l’allocation de Logement à caractère Social constitue une aide conçue principalement pour les étudiants. Cela concerne en particulier les logements non conventionnés. Afin d’en profiter, il est essentiel de répondre à de nombreux critères. Parmi ces derniers, l’appartement doit avoir au moins 9 m² pour un étudiant qui vit seul. Pour un couple, il est de 16 m². Pour chaque occupant supplémentaire, il faut ajouter 7 m². À Paris, l’Aide à l’Installation dans un Logement pour Étudiants et l’Aide Paris Logement sont également accessibles.

A lire également  L'entretien d'une chaudière à gaz naturel : aux frais de qui ?

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*