Poser placo sans rail : comment le faire convenablement ?

Le placo ou placoplâtre est souvent utilisé dans le cadre de nombreux aménagements. Ce matériau est à la fois polyvalent et économique. Que vous effectuiez des travaux de construction ou de rénovation au sein de votre habitation, il vous sera d’une aide précieuse. Que faut-il savoir sur le placo et comment le poser ?

Le placo : un matériel polyvalent

  • Un outil pour créer une cloison

Le placo peut servir de cloison dans une maison ou un appartement. Ce matériau est à la fois léger et facile à installer. Au lieu d’entreprendre de lourds travaux, il vous suffit d’utiliser le placo. Il fera office de murs séparateurs. Vous pouvez aussi le placer sur les murs anciens. Il va cacher leur vétusté. Il peut également servir pour aménager vos combles.

  • Un outil pour le plafond

Vous avez remarqué que votre plafond est en mauvais état ? Vous avez envie de diminuer la hauteur sous plafond et de gagner en isolation ? Placez un placo au plafond. En plus de réduire le coût des travaux de réfection de plafond, il offre un beau rendu esthétique et durable.

  • Un outil utilisé pour l’isolation
A lire également  Comment réussir un ravalement de façade ?

Le placo n’est pas un matériau isolant. Si vous envisagez de refaire l’isolation de votre habitation, vous devrez ajouter de l’isolant à vos plaques de plâtre. Certains placo sont dotés d’isolant intégré.

  • L’aménagement d’un coffrage en placo

Vous recherchez un moyen de camoufler certains éléments peu esthétiques comme les réseaux électriques ou les canalisations ? Servez-vous d’un coffrage en placo. Cette installation ne requiert que peu de matériels.

Est-il possible de poser un placo sans rail ?

En raison de contraintes techniques et dans le cadre de certains projets spécifiques, il est possible d’envisager une pose de placo sans rail. Pour cela, il faudra procéder à une pose collée de placo. Il est aussi possible d’installer les plaques sur une ossature en bois. Idéalement, il faudrait toujours se conformer à la technique de pose classique. C’est une méthode plus fiable.

  • Fixer le placo sur du polystyrène

Dans ce cas, il faut coller les plaques de plâtre sur du polystyrène extrudé. Il est conseillé d’utiliser du MAP (enduit de collage pour plaque). Il faudra que le collage se fasse par plots régulièrement répartis. Il faudra avoir une couche suffisamment dense et épaisse d’isolant.

  • Fixer le placo sur du béton

Vous pouvez coller directement les plaques de plâtre doublées ou non d’isolant sur la brique, le bloc de béton ou le mur à enduit plâtre. Il est nécessaire de bien soigner et réaliser le jointoiement des plaques.

A lire également  Tout sur le ravalement de façade

Les erreurs à éviter dans le cadre de la pose du placoplâtre

Lors de la pose du placo, il faut faire preuve de minutie et de patience. En adoptant la bonne technique, vous évitez de faire de grosses erreurs. Si vous décidez de poser vous-même le placo, il faudra :

  • Choisir le bon placo : renseignez-vous d’abord avant d’acheter ce matériau. Assurez-vous qu’il convient à la pièce et à ses usages.
  • Respecter les règles de pose de placo : évitez de trop espacer les plaques (pas plus de 1 mm entre elles). Vous devrez jointer l’espace entre les murs et les plafonds. Il faudra également placer la butée de la plaque au sol. La pose des joints doit se faire convenablement. Il est important de bien serrer la bande à joint.
  • Éviter de comprimer l’isolant : vous risquez de déformer les plaques. Cela va altérer la performance de l’isolation phonique de votre maison.
  • Respecter les temps de séchage de l’enduit et de la peinture. Si vous ne respectez pas le temps de pause, vous risquez de voir des tâches apparaître.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*