Quelle assurance pour des travaux de rénovation ?

Tous les travaux de rénovation peuvent avoir des risques. Propriétaire ou locataire ou même constructeur doivent tous contracter des assurances afin d’être protégés en cas de problème sur le chantier. En tant que participant à la rénovation, il faut connaître les différentes assurances qui vous sont attribuées pour une bonne protection du projet.

Du côté des particuliers

  • Assurance dommages-ouvrages 

En premier lieu, vous devez vous souscrire à cette assurance avant le démarrage de votre projet pour couvrir l’ensemble des risques. Elle assure toutes les imperfections et les malfaçons qui s’exposent pendant le chantier, mais aussi durant une période de 10 ans après l’achèvement du chantier. Par malfaçons, on parle des impacts qui pourraient surgir et qui porteraient atteinte à la solidité de la maison et des éléments qui la constituent.

En cas de sinistre, cette assurance vous permettra de couvrir l’ensemble des dégâts causés par les erreurs de constructions qui affectent la solidité et la viabilité de votre maison. En tant que particuliers, c’est à vous de le signaler à votre assureur pour qu’il puisse rembourser la totalité des dégâts en faisant appel aux assureurs du responsable, c’est-à-dire le maître d’ouvrage.

  • Assurance multirisque habitation
A lire également  Prix assurance emprunteur : à combien faut-il s'attendre ?

Locataire ou copropriétaire, la souscription à l’assurance multirisque habitation est obligatoire. Elle couvre en effet l’ensemble des dommages causés par un incendie, une explosion ou les dégâts des eaux. Mais aussi les vols et les cambriolages. En cas de sinistre, le dégât doit être déclaré dans les 5 jours ouvrés.

  • Assurance responsabilité civile

Cette assurance couvrira en effet les dégâts causés à autrui. Elle va généralement de pair avec l’assurance multirisque habitation.

  • Assurance non-occupant

Si vous êtes le propriétaire du logement à rénover, vous devez obligatoirement vous souscrire à une assurance non-occupant avant le démarrage. Vous pouvez quand même étendre les garanties en fonction de vos besoins.

Les assurances pour les professionnels

Du côté des professionnels dans la construction, le professionnel doit aussi contracter une assurance responsabilité décennale pour couvrir les dégâts en cours de chantier et même après. De même que l’assurance dommages-ouvrages, elle est effective pour toutes malfaçons pendant une durée de 10 ans.

Le professionnel doit alors vous remettre un justificatif de ce contrat pour couvrir la garantie décennale bien avant les travaux de rénovation. D’un autre côté, le professionnel doit aussi souscrire à une assurance le protégeant, lui et toute l’équipe, contre tous les éventuels accidents de travail. Que ce soit sur le lieu de chantier ou sur le chemin du travail.

A lire également  Assurance habitation colocataire

Les assurances facultatives

Pour le propriétaire, l’assurance multirisque habitation est facultative, mais fortement conseillée pour prévenir les dégâts qui peuvent surgir au cours des dix prochaines années. Du côté des professionnels, ils peuvent souscrire à une assurance de responsabilité professionnelle pour se protéger des erreurs ou des manquements qui peuvent se présenter lors de la conception et du déroulement du chantier.

Propriétaires, locataires ou professionnels, d’autres garanties sont également proposées par les assureurs pour couvrir les dommages qui peuvent être particuliers dans votre cas, mais toujours lés au chantier en cours.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*