Quels sont les outils indispensables dans une caisse à outils ?

La caisse à outils est l’allié de tous les travaux de bricolage effectués dans la maison. Chaque bricoleur doit avoir une boîte pleine d’outils. Le choix d’une caisse à outils dépend de la matière, du volume de rangement, du type d’outils et bien d’autres critères à considérer. Il existe différents types de caisse à outils de nos jours et certains outils sont plus indispensables.

Les types de caisses à outils

Il existe plusieurs caisses à outils, mais trois caisses sont à privilégier lors de l’achat. Il s’agit notamment de :

  • La caisse à outils mécanique : dans le domaine du bricolage, ce modèle est la référence. Faites en métal, cette caisse permet de ranger et de transporter des outils nécessaires à la réalisation des travaux basiques. Elle possède différents compartiments dans lesquels les objets peuvent être stockés. Le seul bémol avec cette caisse est qu’elle est lourde.
  • La caisse à outils en textile : c’est la caisse utilisée par les plombiers professionnels. Elle se présente sous forme de sacoche ou de bandoulière. L’avantage avec cette caisse, est qu’elle maniable, légère, et pratique. La base de cette caisse est souvent renforcée pour assurer la stabilité des outils à l’intérieur. Tous les modèles de caisse à outils en textiles ne sont pas waterproof et en cas d’intempéries, vos outils risquent de prendre la rouille et de s’abîmer avant leur date.
  • La caisse à outils tout en un : ce modèle de caisse est commercialisé directement avec les outils de bricolage de base tels que les clous, le tournevis, la pince et les vis.

Les outils indispensables dans une boîte à outils

Le choix des outils doit être fait de manière méthodique. Si vous êtes un bricoleur du dimanche ou un débutant, les outils de base seront suffisants. Dans le cas contraire, vous pourrez acheter des outils plus spécifiques selon votre spécialité. Si vous aimez bricoler en maçonnerie ou plomberie, vous devrez vous équiper des outils d’un maçon. Mais pour l’heure, les outils qui ne doivent en aucun cas manquer à l’appel dans votre caisse de bricoleur sont :

  • Le marteau : il existe trois modèles de marteau sur le marché, celui du menuisier, du mécanicien et de l’électricien. Si vous voulez juste un seul, optez pour celui du menuisier qui est le plus adéquat pour un bricoleur.
  • La quincaillerie de base : il s’agit des vis, des clous, des chevilles, des écrous et des boulons. Il est conseillé de choisir des modèles et des tailles différentes.
  • Les pinces : optez pour une pince multiprise et une pince coupante.
  • Les tournevis : vous aurez besoin d’un tournevis plat et d’un tournevis cruciforme. 
  • Les outils de mesure : le mètre est un outil dans la caisse à outils ainsi que le niveau à bulles qui permet de vérifier la verticalité et l’horizontalité d’un objet par rapport au sol.
  • Les clés : les clés sont utilisées pour serrer et desserrer les vis.
A lire également  Les outils à avoir pour des travaux de bricolage à la maison : la scie circulaire et d’autres outils

Les critères de choix pour une caisse à outils

Après avoir identifié les types de caisses à outil et les objets dont vous avez besoin pour vos travaux de bricolage, vous vous demandez certainement où acheter cet article indispensable. Sachez que vous le trouverez dans les magasins traditionnels de bricolage, dans les hypermarchés et également sur des sites internets spécialisés (où vous aurez le choix entre des modèles neufs et des articles de seconde main) ; vous pouvez aussi accéder à des ventes privées ici, pour trouver des caisses de qualité à des prix imbattables. Cependant, avant de faire votre achat, sachez qu’en plus de connaître les outils dont vous avez besoin, vous devez également vérifier certains paramètres pour bien choisir votre caisse à outils :

  • Les dimensions et le poids : choisissez une boite qui pourra contenir tous les outils dont vous avez besoin pour bricoler. Par exemple, si vous voulez acheter des pinces coupantes et des marteaux, vous devez opter pour une caisse assez grande. Ne choisissez pas non plus une mallette beaucoup trop grande, de peur qu’elle ne devienne encombrante. Aussi, si vous êtes amené à vous déplacer constamment avec cette caisse, préférez un modèle en plastique qui est moins lourd que ceux conçus avec d’autres matières.
  • Les outils présents dans la boite : comme précisé ci-dessus, si vous êtes un bricoleur du dimanche, une caisse à outils complète contenant les pièces de base vous conviendra. Cependant, il se peut que pour effectuer certains travaux chez-vous, vous ayez besoin d’autres matériaux. Il serait donc préférable d’opter pour une caisse contenant un maximum d’outils indispensables pour éviter des dépenses futures. 
  • L’organisation : une bonne caisse à outils doit posséder des compartiments de tailles différentes pour vous aider à mieux conserver vos articles. Les petits compartiments peuvent conserver les clous et les vis, les compartiments longs pour les tournevis et les clés, ensuite le fond de caisse pour les objets encombrants.
  • Le système de fermeture : il est essentiel que votre boite soit dotée d’un excellent système de fermeture, pour éviter que le contenu ne se verse et pour que les enfants n’y aient pas accès. Pour plus de sécurité, ajoutez-y un système de verrou si nécessaire.
A lire également  Comment fonctionne la découpe au plasma ?

Il faut préciser que le budget à allouer à cet objet dépend de sa taille, de son ergonomie, de son contenu et du matériau avec lequel il est fabriqué. Les prix varient entre 20 € pour les modèles les plus simples, à plusieurs centaines d’euros, pour les modèles réservés aux professionnels. 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*