Comment bien choisir son coffre de chantier ?

Après avoir lu cet article, vous apprendrez ce qu’est un coffre de chantier et comment choisir votre coffre de chantier.

Qu’est-ce qu’un coffre de chantier ?

Un coffre de chantier est un équipement conçu pour être utilisé sur les chantiers de construction. Il existe différents types de coffres de chantier, comme les mâts de chantier, les passerelles de chantier, etc. Ils sont utilisés par les travailleurs pour assurer leur sécurité lorsqu’ils travaillent en hauteur ou près de zones dangereuses ou lorsqu’ils travaillent avec des machines lourdes. La principale raison d’utiliser des coffres de chantier est d’éviter les chutes de hauteur qui peuvent entraîner des blessures graves, voire mortelles, si elles ne sont pas prises en compte lors de la planification des conditions de travail sur les chantiers.

Les chantiers de construction devraient utiliser des clôtures de chantier pour leurs travailleurs car elles offrent une protection contre les chutes. Les chantiers de construction sont souvent très hauts, et nécessitent donc un équipement spécial pour assurer la sécurité des travailleurs qui y travaillent. Les coffres-forts de chantier permettent aux travailleurs d’accéder aux chantiers de construction tout en prévenant les chutes. Le type spécifique de coffre-fort de chantier dépend du travail à effectuer

A lire également  Comment fonctionne la découpe au plasma ?

Comment choisir son coffre de chantier ?

Plusieurs facteurs sont à prendre en compte lors du choix d’un coffre de chantier :

  1. la hauteur du chantier
  2. la conception / la capacité de charge / la durabilité
  3. les conditions structurelles
  4. l’entretien
  5. le prix
  6. la portabilité
  7. les besoins en échafaudage
  8. la sécurité
  9. la fonctionnalité

Par exemple, s’il s’agit d’un chantier mobile, l’emplacement exact du coffre-fort ne peut être connu à l’avance. Dans ce cas, il est possible d’utiliser un coffre-fort de construction à base fixe qui peut être déplacé en cas de besoin. Cependant, une passerelle fixe peut également constituer un choix optimal pour un projet qui progresse rapidement et sans retour en arrière.

Coffre de chantier à roulettes

Ce type de coffre de chantier est parfait pour les sites temporaires. Les travailleurs peuvent marcher dessus et les déplacer si nécessaire. Ils sont généralement plus légers que les autres types de coffres, ce qui explique leur prix élevé. De plus, ils n’ont pas une capacité de charge aussi élevée que les autres types de coffre-fort

Mât de construction

Les mâts de construction constituent l’option la plus sûre pour une plateforme de travail instable. Il peut être placé n’importe où en quelques minutes grâce à son concept de conception simple. Ces types de coffres sont généralement très stables mais relativement difficiles à utiliser car ils doivent être soulevés manuellement sur le toit ou le mur à l’aide d’une grue ou d’un palan tout en restant assis au sol. Le plus gros inconvénient de ce type d’équipement de sécurité pour la construction est probablement son prix. Construction les mâts sont beaucoup plus chers que les autres types de coffres-forts de construction.

A lire également  Comment fonctionne la découpe au plasma ?

Passerelle de construction

Ce type d’équipement est conçu pour être placé sur le toit ou le mur à n’importe quel endroit, généralement par trois personnes simultanément. Ce type de coffre-fort est plus rapide à installer et plus facile à déplacer qu’un mât de construction. Cependant, il n’offre pas autant de protection contre les accidents de chute que les mâts de construction.

Coffre de chantier métallique

Les chantiers métalliques sont très populaires car ils offrent stabilité et durabilité. Les caillebotis métalliques sont courants depuis de nombreuses années, notamment sur les chantiers où la capacité de charge des caissons doit être élevée. Le métal utilisé est généralement de l’acier galvanisé ou de l’acier inoxydable.

L’utilisation de ces coffres doit être précédée d’une inspection du site avant de planifier les travaux ou l’installation. Elle doit également être réalisée selon les règles de sécurité inscrites dans les normes de l’industrie (AFNOR NF P 90-306). La procédure d’évaluation des risques doit également inclure des instructions pour l’utilisation de ce type de conteneur de construction.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*