Rénovation énergétique : quelles sont les priorités ?

Face au réchauffement climatique et à l’augmentation incessante du prix de l’énergie, la rénovation énergétique est devenue inéluctable. Elle vous donne en effet la possibilité de convertir votre logement en un habitat durable. Elle ne vous permettra cependant pas d’obtenir les résultats escomptés si vous ne savez pas quels travaux réaliser en priorité.

Mettre fin aux déperditions d’énergie

Quand on fait des travaux de rénovation énergétique, l’isolation thermique est l’aspect qu’il faut considérer en premier. C’est elle qui garantit en effet la limitation des déperditions thermiques en hiver et l’entrée de l’air chaud en été. Les points de déperdition auxquels il faut se concentrer le plus sont :

  • La toiture et les combles : quand on est face à des combles perdus, le plancher est le premier élément auquel il faut travailler le plus. La laine de verre et l’ouate de cellulose constituent ses meilleurs isolants. Pour les combles aménageables, mieux vaut utiliser des panneaux isolants entre les chevrons soutenant la toiture. En ce qui concerne cette dernière, son isolation par l’extérieur se fera soit via le sarking, soit via des panneaux autoportants.
  • Les murs : Leur isolation peut être réalisée par l’intérieur avec un panneau isolant ou une ossature métallique bourrée de matériau isolant. Elle peut aussi se faire par l’extérieur.
  • Les menuiseries : à la place de vos menuiseries en bois simple vitrage, posez des modèles en aluminium ou PVC double vitrage.
A lire également  Une maison verte : des méthodes faciles pour l'obtenir

Investir dans un bon système de ventilation

Votre logement ne pourra pas encore être qualifié de durable sans un système de ventilation digne de ce nom. Ce dernier vous mettra en effet à l’abri du risque d’avoir des pièces glaciales en hiver et surchauffées en été. Il met un frein aux phénomènes de condensations qui peuvent générer des moisissures. La ventilation mécanique contrôlée vous est fortement recommandée du fait de sa capacité à renouveler en permanence l’air intérieur, à bien évacuer l’humidité et les odeurs et à mieux répartir la chaleur entre les pièces. Ses modèles double flux vous constitueront un choix idéal du fait de la disposition d’un échangeur de chaleur et d’un système de filtration.

Installer un nouveau dispositif de chauffage

Après que vous ayez amélioré l’isolation et la ventilation de votre habitation, vous pourrez penser à l’installation d’un nouveau système de chauffage si l’ancien est plus énergivore et moins écologique. Pour cela, vous aurez le choix entre une grande diversité de modèles, à commencer par la chaudière à condensation. Cette dernière vous donne la possibilité de consommer 30% moins d’énergie comparée à un modèle traditionnel. Il y a également la pompe à chaleur qui, elle, puise de l’énergie dans la terre, l’air ou l’eau pour la production d’énergie. C’est aussi un choix plus écologique et économique que le système traditionnel. A ne pas oublier aussi la chaudière biomasse, qui génère de l’énergie à l’aide du bois ou des résidus organiques. La liste se termine par le poêle bois, les panneaux photovoltaïques et le chauffe-eau solaire.

A lire également  Énergies renouvelables : des ressources inépuisables

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*