Repeindre un plafond

Le plafond de votre habitation commence à s’affaisser ? Il est sûrement temps d’appliquer une nouvelle peinture avant que la situation ne s’aggrave. Il faut savoir que la dégradation de la peinture du plafond peut avoir un impact sur sa durée de vie. Notez que l’application d’une nouvelle peinture ne vous coûtera pas beaucoup d’argent.

Le choix de peinture

Le premier point à prendre en compte est le type de peinture que vous souhaitez appliquer. Vous pouvez faire un choix entre les peintures acryliques et glycéros. Ces deux types de peinture sont plus avantageux s’ils sont lustrés ou matent. Ces peintures peuvent aussi camoufler efficacement les imperfections sur le plafond. Ces deux catégories de peinture ne goûtent pas non plus quand elles sont bien appliquées.

Concernant la teinture, le meilleur choix que vous pouvez faire est le blanc. Cette teinture vous garantira un plafond plus lumineux qu’auparavant. Il est toutefois conseillé de choisir le blanc cassé pour obtenir un meilleur effet. D’autres teintures peuvent aussi s’avérer intéressantes comme la coquille d’œuf ou le beige.

Se procurer le matériel indispensable

Vous aurez plus de facilité à repeindre le plafond si vous disposez des outils complets pour l’intervention. Vous devez alors vous procurer les éléments suivants avant de commencer le travail :

  • Les boîtes de peinture
  • Deux bâches de protection
  • Une échelle ou un escabeau
  • Un kit de nettoyage complet
  • Un rouleau anti-gouttes avec des poils courts (fourni avec une perche télescopique)
  • Un bac à peinture et une grille d’essorage
  • Deux pinceaux (un large et un plat)
  • Un ruban adhésif
  • Une tenue et des gants

Vous pouvez repeindre tranquillement votre plafond une fois que vous disposerez de tous ces éléments.

A lire également  Travaux immobiliers : comment peindre soi-même son mûr ?

Protéger la pièce et préparer le plafond

Il est important de vider la pièce avant de repeindre votre plafond. Cela implique que vous devez déplacer tous les meubles dans une autre pièce pour éviter les éclaboussures. N’oubliez pas non plus d’appliquer la bâche sur le sol pour le protéger. Vous aurez besoin de l’adhésif pour fixer cet élément. Les fenêtres et les moulures doivent aussi être protégées tout comme les plinthes.

Vous pouvez ensuite préparer le plafond en le nettoyant correctement. Il suffit d’utiliser de l’eau savonneuse pour assurer l’entretien de votre surface de travail. Pensez en même temps à apporter les réparations fondamentales sur le plafond. Vous pouvez par exemple boucher les trous et réparer les fissures.

Appliquer les bons gestes pour obtenir un bon résultat

L’application d’une sous-couche peut s’avérer avantageuse avant l’ajout de la peinture définitive. Cela garantit une meilleure adhérence de la peinture. Les angles en couche régulière peuvent être enlevés à l’aide du pinceau plat. L’application de la peinture se fait efficacement avec le rouleau télescopique. Vous avez la possibilité de réaliser les gestes que vous souhaitez.

Il est conseillé de ne pas appuyer trop fort sur le rouleau pour ne pas laisser des traces d’imperfection. Il faut aussi s’assurer que le plafond soit correctement couvert de peinture. Vous avez même la possibilité d’ajouter une seconde couche si c’est nécessaire.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*