Bien choisir son charpentier

Le véritable esprit des artisans français est de toujours rechercher l’excellence dans leur métier. Un charpentier ayant une grande réputation n’aura aucun problème avec la qualité de son travail

Cependant, vous risquez d’être confronté à plusieurs problèmes lorsque vous cherchez un charpentier : ils sont souvent occupés, difficiles à croire lorsque vous n’êtes pas là et ne peuvent pas être facilement comparés en termes de coût/qualité/délai de livraison.

De quoi ai-je besoin exactement ?

Tout commence par comprendre quels services ou produits votre projet requiert (ex : accrocher des étagères sur mon mur). Quel que soit ce que vous voulez qu’il fasse En effet, elle doit être fonctionnelle, mais elle peut aussi être une source de plaisir et de beauté. En partant de ces principes, vous pourrez définir vos besoins et savoir exactement ce que vous devez demander au charpentier. En outre, vous voulez pouvoir faire confiance à votre charpentier – n’hésitez pas à consulter ses références ou son portfolio !

Combien cela coûte-t-il d’engager un charpentier ?

Il est difficile de comparer les prix lorsque chaque entreprise pratique des tarifs différents pour des services différents. En outre, de nombreux facteurs influencent le prix : le nombre de travailleurs impliqués dans votre projet, le temps nécessaire (par exemple, un ébéniste prend moins de temps qu’un spécialiste de l’installation de chauffage), la quantité de matériaux ou de sous-traitants utilisés…etc

Dans tous les cas, à titre indicatif, comptez 50€ /heure pour un professionnel du commerce ou 80€/heure pour une entreprise. Vous pouvez également négocier et demander un devis à l’avance

Où puis-je trouver un charpentier ?

Il y a plusieurs façons : vous pouvez soit

  1. vous adresser directement à vos entreprises préférées (annuaires locaux, pages jaunes, recherche Google…) et leur envoyer votre projet ;
  2. vous inscrire sur des réseaux sociaux spécifiques comme Les petites annonces de l’Ile de France (plus de 3000 professionnels – gratuit), les Bons Profils (gratuit) ou Adzuna (payant) ;
  3. faire appel à la Chambre de Commerce de votre région ;
  4. rencontrer des artisans lors de visites chez des amis ;
  5. contacter des associations comme le Comité Départemental du Tourisme de l’Essonne, le Comité du Tourisme de Seine-et-Marne ou le Comité Départemental du Tourisme des Yvelines
  6. demandez à vos voisins et/ou amis s’ils connaissent un charpentier
A lire également  Formation chasseur immobilier

Dans tous les cas, n’hésitez pas à contacter plusieurs entreprises ! Cela vous permettra de comparer les prix et les services proposés. Si ces entreprises ne sont pas en mesure de vous fournir un devis précis sur place, préférez celles qui promettent une fourchette de prix plutôt qu’un montant fixe. Un dernier conseil : gardez toujours un œil sur tout pendant votre projet. C’est votre vision et votre projet et vous devez pouvoir vérifier chaque étape de sa réalisation.

Les missions d’un charpentier

Les charpentiers peuvent offrir de nombreux services différents, notamment :

  • les réparations (tuyaux, toits, fenêtres…)
  • la construction (murs, portes et fenêtres)
  • la décoration (peinture décorative, parqueterie ou carrelage)
  • les installations de chauffage (chaudières à bois, à gaz ou à mazout)
  • la restauration de vieux ouvrages en bois.

Exemples de travaux en bois :

  • clôtures, portails et garde-corps ;
  • les revêtements de sol (planches de bois massif)
  • la menuiserie (tables, armoires, placards) ;
  • et plus généralement : parquets, portes et fenêtres.

Pour chacun de ces travaux, il est essentiel de connaître les méthodes de votre charpentier. Veillez à en discuter ensemble avant de commencer les travaux (calendrier et moyens prévus). Dans le cas contraire, cela pourrait vous coûter plus cher que prévu !

Les charpentiers peuvent faire partie d’une association ou d’un syndicat. Si c’est le cas, sachez qu’ils peuvent demander des frais supplémentaires pour les cotisations. D’autres entreprises ne font pas partie d’une organisation et ne peuvent donc pas offrir cette garantie. En cas de doute, contactez la CCI (Chambre de commerce et d’industrie) ou une antenne locale, qui devrait vous dire si une entreprise a un statut légal de chef d’entreprise.

Ai-je besoin d’un contrat officiel ? Et que comprend-il exactement ?

Un calendrier prévisionnel est souvent considéré comme suffisant pour les travaux simples et non urgents. Toutefois, il est fortement conseillé d’obtenir un contrat écrit lorsque le travail en question est plus complexe ou urgent. Cela vous permettra d’avoir une idée claire du travail requis et du calendrier de réalisation.

A lire également  Les intelligences artificielles et l'avenir du métier

Il doit comprendre :

  • Le nom et l’adresse des deux parties concernées par les travaux (vous et votre charpentier)
  • La date de début des travaux
  • Une description précise de ce qui doit être fait, y compris tous les outils nécessaires à votre charpentier

En outre, si vous décidez d’acheter des produits finis à votre charpentier, veillez à ajouter ce point dans votre contrat ! Dans tous les cas, assurez-vous que chaque partie est d’accord avec le contrat final avant que les travaux ne commencent.

Que se passe-t-il lorsque je découvre que des travaux ont été effectués sans mon accord ?

Si votre charpentier a agi de bonne foi, vous devrez peut-être accepter la situation. Par exemple, s’il a enlevé un mur ou une vieille fenêtre afin de terminer son travail. Il sera plus difficile de résoudre ce problème si vous n’êtes pas chez vous au moment des travaux.

Avant d’entamer tout projet de rénovation, il est crucial de tout mettre par écrit à l’avance ! Bien sûr, il y a des exceptions, mais elles sont rares. Si des problèmes surviennent pendant le processus de rénovation, vous aurez certainement besoin d’une preuve écrite de ce qui a été convenu entre toutes les parties concernées. Veillez à ce que votre contrat contienne des détails précis sur la manière dont les choses doivent être faites et à ce que chaque étape soit consignée (photo, vidéo).

Si votre charpentier n’est pas enregistré auprès d’une organisation légale, vous devez prendre toutes les précautions nécessaires pour vous protéger.

Conseils :

Il ne devrait pas être nécessaire de demander un devis ou un acompte (sauf s’il s’agit d’un très gros projet)

Un calendrier provisoire est souvent considéré comme suffisant pour des travaux simples et non urgents. Toutefois, il est fortement recommandé d’obtenir un contrat écrit lorsque les travaux en question sont plus complexes ou urgents.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*