Isolation d’une cave : méthodes pas chères et efficaces

La cave est une partie de la maison pour laquelle vous avez beaucoup à gagner en l’isolant thermiquement. Comme pour les opérations similaires, cela peut atteindre des sommes assez conséquentes si on ne prend pas garde. Avec les bonnes mesures, il est possible de limiter au mieux les dépenses à faire.

Une réalisation dès la construction de la maison

S’inquiéter de l’isolation thermique de la cave est plus simple si vous vous en chargez dès les travaux. À ce moment, vous pouvez déjà prendre des mesures pour installer des isolants extérieurs. Notamment, c’est aussi un bon moment pour poser des couches pour éviter l’humidité. C’est une nécessité, car les parois de la cave vont être directement en contact avec le sol.

Les couches anti-humidité ne vous reviendront pas à un prix élevé s’ils sont destinés à la partie extérieure. Vous vous éviterez ainsi de devoir prendre des mesures plus complexes par la suite pour maîtriser le problème. Il faut aussi prendre en main la gestion des remontées capillaires pouvant survenir.

Bien choisir les isolants à utiliser

Les isolants vont servir en grande quantité, et plus votre grenier sera large, plus il vous en faudra. En raison de cela, il est vivement conseillé d’utiliser des modèles qui soient le moins chers. Par ailleurs, pour la cave, il est requis d’utiliser des types d’isolants spécifiques :

  • Le polystyrène
  • Le chanvre
  • La laine minérale
  • Le polyuréthane

Vous pouvez choisir parmi celles-ci en priorisant les prix qui soient les moins onéreux. Par exemple, le polystyrène est un des recours les moins chers, et va fournir des performances raisonnables. En faisant quelques recherches, vous pouvez aisément dénicher des propositions qui soient intéressantes pour cela.

A lire également  Isolation bardage : tout ce qu’il faut savoir !

Les avantages de l’usage d’un produit hydrofuge

Il est nécessaire d’appliquer un produit hydrofuge sur les parois de votre cave avant de poser les isolants. L’intérêt réside dans le fait que l’humidité pourra être mieux gérée. Si c’est surtout conseillé de s’en servir pour une pose d’isolants en intérieur, c’est aussi utile en cas de pose extérieure.

Les remontées capillaires sont des problèmes d’humidité qui ne sont pas toujours détectables dès les travaux. En outre, certaines peuvent se manifester au fil du temps, ce qui nécessitera des contre-mesures. C’est un geste simple qui ne vous coûtera pas une fortune, et qui peut pourtant faire une grande différence.

Se tourner vers un prestataire pas cher

En moyenne, il faut compter entre 30 euros et 55 euros le mètre carré pour l’isolation de la cave. Toutefois, il est possible de trouver sur le marché des prestataires qui offrent des tarifs en dessous de cela. C’est aussi une manière d’optimiser le déroulement de ces travaux que d’opter pour les services d’un professionnel.

Si vous vous en chargez vous-mêmes, vous risquez de ne pas réussir à faire la même qualité de travail. Ensuite, vous pourrez également ne pas bien utiliser le budget à votre disposition comme un professionnel l’aurait fait à votre place. C’est donc mieux de faire confiance à celui-ci pour cette tâche délicate.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*