L’entretien d’une climatisation dans une maison

Les climatiseurs nécessitent un entretien régulier. C’est essentiel non seulement pour l’efficacité de l’appareil, mais aussi pour votre santé. Quand devez-vous faire entretenir votre climatiseur ? À quelle fréquence devez-vous inspecter votre climatiseur ? Quel est le coût de l’entretien d’un système de climatisation ?

Il est important de maintenir votre climatisation en bon état de marche.

Tout système de chauffage ou de climatisation doit être entretenu régulièrement. Mais pourquoi ?

Pour maintenir vos performances à un niveau élevé

Le système de soufflerie de votre climatiseur s’encrasse de poussière et d’huile avec le temps. Celles-ci peuvent bloquer le système de ventilation. Le climatiseur peut finir par s’encrasser, entraînant un dysfonctionnement, voire une panne. L’entretien régulier de votre système de climatisation lui permettra de fonctionner correctement et vous fera économiser de l’argent sur les réparations.

Pour éviter les risques sanitaires

Le dysfonctionnement peut également affecter l’air provenant du climatiseur. Les bactéries et les acariens sont transportés par la poussière. Une climatisation qui n’est pas correctement entretenue met en danger votre santé, encore plus pour les personnes souffrant d’allergies et de problèmes respiratoires. Dès qu’un occupant se met à éternuer de manière répétée, arrêtez votre climatiseur au plus vite et

À quelle fréquence dois-je entretenir ma climatisation ?

Pendant l’été, votre climatisation doit être entretenue toutes les deux semaines. Avant de remettre votre climatiseur en marche, vérifiez son état.

L’entretien est effectué tous les deux mois en été.

C’est en été que la climatisation est la plus sollicitée. Elle est généralement allumée pendant toute cette période. La poussière s’accumule plus rapidement dans un climatiseur qui fonctionne. Toutes les deux semaines,

A lire également  Rénovation électrique : les diverses réparations possibles

Avant de redémarrer, vérifiez les points suivants :

Il est également judicieux d’inspecter votre climatiseur avant de le remettre en marche pour s’assurer qu’il est en bon état de marche. Entre deux étés, il y a 9 mois d’inactivité, 9 mois pendant lesquels la poussière a pu s’accumuler, un rongeur a pu causer des dégâts, etc. Vérifiez l’état de votre climatisation avant de la remettre en marche

Quels sont les problèmes de climatisation les plus courants ?

Dans certains cas, l’utilisateur peut mener seul des entretiens de base. Les entretiens plus complexes peuvent nécessiter l’aide d’un spécialiste.

Un entretien régulier de la climatisation de base est essentiel.

Vous devez effectuer certains travaux d’entretien par vous-même. Voici le scénario:

  • Les filtres doivent être nettoyés au moins une fois par mois, surtout si l’unité intérieure est utilisée quotidiennement. Pour accéder aux filtres, ouvrez le panneau avant de l’unité intérieure. Les filtres peuvent être fixés dans la base et retirés de celle-ci. Utilisez un aspirateur pour enlever la poussière des filtres, puis passez-les dans de l’eau claire
  • Ce filtre nettoie l’air et piège les odeurs désagréables. En fonction de la charge de travail du système de climatisation, ainsi que de la qualité de l’air dans l’espace, il doit être changé au moins une fois par an. Lors de l’achat d’un nouvel élément de carbone, apportez votre élément existant avec vous.
  • Rincer le bac à condensats : ce bac recueille l’eau du circuit frigorifique. Cette eau a une odeur âcre qui peut parfois être nauséabonde. Le bac doit être vidé régulièrement.
  • Lavage des unités intérieure et extérieure : lavez les appareils et les tuyaux d’évacuation avec un chiffon humide. Cet entretien est particulièrement important pour l’unité extérieure, qui aspire l’air tout en recueillant la saleté.

Important : Débranchez l’alimentation électrique du panneau électrique de votre climatiseur avant toute opération de maintenance afin d’éviter tout risque d’électrocution. Vérifiez également que toutes les pièces sont sèches avant de redémarrer.

Entretien par un professionnel de la climatisation

Il est possible que votre conseiller ne soit pas en mesure de vous aider. Voici quelques exemples de situations dans lesquelles un professionnel pourrait être nécessaire :

  • Lorsque votre climatiseur commence à faire des bruits étranges, refuse de démarrer ou de s’éteindre, ou présente d’autres problèmes : il est préférable de faire appel à un professionnel pour un examen complet.
  • Lorsque votre climatisation contient plus de 2 kg de fluide frigorigène : l’arrêté du 29 février 2016 prévoit de faire appel à un professionnel pour ce type d’équipement, notamment si vous comptez recharger la climatisation de votre maison.
A lire également  Les méthodes les plus efficaces pour déboucher vos canalisations

Combien coûte le fonctionnement de ma climatisation ?

Dans le cadre d’un nettoyage de base, l’entretien de la climatisation entraîne généralement très peu de dépenses. C’est lorsque vous devez remplacer certaines pièces que vous devrez prévoir une dépense minimale.

Coûts de remplacement du filtre. A quelle fréquence le filtre doit-il être remplacé ?

Les dépenses se limitent généralement au coût du remplacement des filtres. Le climatiseur peut contenir jusqu’à trois types de filtres, chacun ayant ses propres exigences :

  • La version simple possède un filtre mécanique qui permet de retenir les grosses particules. Son prix varie de 7 à 30 euros, selon la taille.
  • Filtre électrostatique : destiné à capturer les plus petites particules. Il coûte entre 25 et 50 euros.
  • Ce produit est doté d’un filtre à charbon qui élimine les odeurs désagréables. Il coûte entre 7 et 30 €.

Le coût de l’entretien initial varie en fonction du degré de filtration. Le coût de l’entretien annuel peut varier de 100 à 300 EUR, en fonction de votre niveau de compétence et de l’équipement utilisé.

Le coût d’un contrat annuel d’entretien du système de chauffage, de ventilation et de climatisation

Pour attirer les consommateurs potentiels de climatiseurs, les fabricants proposent fréquemment des contrats d’entretien. Un contrat d’entretien dure un an et coûte en moyenne entre 70 et 200 €. Ces frais couvrent le remplacement des pièces ainsi que les visites périodiques. Veillez toutefois à vous renseigner sur le nombre d’inspections et de pièces de rechange couvertes par le contrat.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*