Quelles aides pour le remplacement d’une chaudière en 2022 ?

Le remplacement d’une chaudière implique un certain coût pour les ménages. Le chauffage fait partie d’un des points de dépense les plus élevés d’un ménage. Vous pouvez utiliser une chaudière au gaz, électrique ou au fioul énergivore et payez des factures d’énergies colossales. Dans un souci de pousser tous les habitants au mouvement de la transition énergétique, l’Etat et d’autres collectivités ont mis en place plusieurs dispositifs d’aides et subventions. Etant donné que les chaudières à fioul sont interdites d’utilisation depuis le 1er janvier 2022, il convient d’opter pour un appareil de chauffage plus écologique ou moins énergivore.

MaPrimeRénov’

Cette aide est disponible depuis janvier 2020. Elle est octroyée aux particuliers qui souhaitent entreprendre des travaux de rénovation énergétique au sein de leur logement. Ce dispositif d’aide est instauré en remplacement du CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique) et prend également en compte les subventions de l’aide Habiter mieux agilité de l’Anah, car c’est cette agence qui est chargée de reverser la prime aux bénéficiaires. Pour bénéficier de l’aide MaPrimeRénov’ il faut remplir certaines conditions. A la base, cette aide est accessible à tous les propriétaires locataires et aux syndicats de copropriétaires selon leur revenu. Mais pour cela, le logement doit être la résidence principale et avoir plus de 15 ans d’existence. La demande d’obtention de cette prime se fait en ligne sur le site officiel avant l’entame des travaux.

Les certificats d’économie d’énergie (CEE)

Dans l’optique d’aider les ménages à diminuer leur consommation d’énergie, les compagnies d’énergie et de carburant leur fournissent des CEE sur demande de l’Etat. Il est possible de profiter de cette aide pour le remplacement d’une chaudière. Le montant de cette aide varie selon les revenus du foyer et son obtention est soumise à une condition. Il s’agit pour le propriétaire bailleur ou occupant du logement que le bien occupé ait été construit depuis plus de 02 ans.

A lire également  Comment choisir le bon artisan pour l’installation panneau solaire

L’éco-prêt à taux zéro (PTZ)

Le gouvernement est l’organisme qui prend en charge cette aide. Il est possible d’acquérir un nouvel équipement de chauffage grâce au PTZ qui couvre également les frais liés à son installation. Cette aide est accessible à tous et ne nécessite aucune condition de revenus. Mais pour en profiter, le bénéficiaire doit être soit le propriétaire ou copropriétaire du logement et ce dernier doit être sa résidence principale. L’appareil de chauffage choisi remplacement de l’autre doit être moins énergivore.

Le taux de TVA réduit

Les achats et services en France métropolitaine sont soumis à un taux de TVA de 20 %. Lorsque vous achetez une nouvelle chaudière dans le cadre d’une rénovation énergétique, vous avez la possibilité de bénéficier d’une TVA réduite. Les conditions d’obtention d’un taux de TVA réduit sont les suivantes :

  • Le logement doit être la résidence principale et être achevé depuis plus de 2 ans,
  • L’installation de la nouvelle chaudière doit être faite par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Pour bénéficier du taux de TVA réduit, l’achat de l’appareil de chauffage soit être réalisé par l’entreprise qui s’occupe de l’installation.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*