Réparations locatives : quels travaux le locataire doit-il assumer ?

Quels sont les travaux qui sont à la charge du locataire ?

Quand vous occupez un logement en location, les travaux les plus importants sont supportés par le bailleur. En revanche, le locataire est chargé de veiller à son entretien quotidien. Le locataire est appelé à assumer les travaux qui concernent notamment les parties intérieures et/ou extérieures du logement ainsi que ses équipements. Cependant, les travaux de locataire pour cause de vétusté, les travaux lourds ainsi que le renouvellement des matériels essentiels et obsolètes, incombent au maître des lieux.
Dans cet article, nous allons aborder le sujet des réparations locatives que le locataire est censé effectuer.

Les travaux de réparation des parties extérieures incombant au locataire

Les travaux de réparation relevant de la responsabilité du locataire concernent notamment les parties extérieures du logement, à savoir :

  • des travaux d’entretien des murs extérieurs,
  • des travaux d’entretien des gouttières.

Des travaux d’entretien des murs extérieurs

Les travaux d’entretien au niveau des façades reviennent au locataire dans le but de prévenir toute dégradation de taille, et en particulier la formation de mousse ou de marques de délabrement. En revanche, le propriétaire est tenu de prendre à son compte une rénovation intégrale des façades ou de supporter les frais dans le cas où les parois externes sont considérées comme vétustes et périlleuses.

A lire également  Trouver le locataire parfait

Les travaux d’entretien des gouttières

En ce qui concerne les gouttières, même chose que pour les façades. Le maître des lieux intervient lors des frais les plus élevés et en particulier pour le renouvellement des gouttières ou leur remise en état, dans le cas où il y a un risque potentiel. Le locataire quant à lui est tenu de veiller à ce que les gouttières restent fonctionnelles et de procéder régulièrement à leur nettoyage.

Les travaux d’entretien de l’intérieur du logement à la charge du locataire

Les réparations à effectuer par le locataire peuvent toucher aux parties intérieures du logement, comme par exemple :

  • les réparations des dispositifs d’ouverture,
  • les réparations des installations de plomberie et des canalisations,
  • les réparations liées aux éviers, aux équipements sanitaires et aux appareils électroménagers.

Les réparations des dispositifs d’ouverture

Les locataires devront aussi veiller à ce que les dispositifs d’ouverture, comme les portes et les fenêtres fonctionnent correctement, et à ce que les vitres soient entretenues régulièrement. Si une vitre se casse, ce sera par exemple au locataire de la changer. Idem pour les portes et les rideaux.. Par ailleurs, le bailleur a la responsabilité de remplacer un volet endommagé et vieux, à moins que le locataire ne soit responsable.

A lire également  Projet de maison individuelle : les grandes étapes de la construction

Les réparations des installations de plomberie et des canalisations

Les réparations des installations de plomberie et des canalisations doivent être pris en charge par le locataire. Les interventions tels que le changement d’un joint, le débouchage, la mise en place d’un nouveau tuyau de raccordement de gaz ou encore d’un commutateur électrique relèvent de la responsabilité du locataire.
Quant à la chaudière individuelle, son entretien annuel revient au locataire, à moins que le propriétaire n’en décide autrement dans son bail.
Par contre, concernant la plomberie, lorsqu’il y a une fuite pour cause de vétusté des conduites, le propriétaire assume les réparations. Cela vaut également lorsque la chaudière est à remplacer.

Les réparations liées aux éviers, aux équipements sanitaires et aux appareils électroménagers

Les réparations liées aux éviers, aux équipements sanitaires et aux appareils électroménagers restent à la charge du locataire, à qui il revient de veiller à nettoyer les accumulations de tartre ou encore à renouveler les conduites flexibles des salles d’eau. En revanche, lorsqu’un WC ou un évier est défectueux dû à son ancienneté, son remplacement revient au propriétaire.
Il en est de même concernant le reste des équipements cités dans le bail dont leur entretien et leur réparation doivent être assurés par le bailleur. Cependant, dans le cas de la location d’un logement meublé, les équipements ménagers qui doivent être remplacés sont à la charge du bailleur.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*