Quelle est la meilleure façon de trouver une location quand on est au chômage ?

Vous êtes au chômage et vous vous demandez comment trouver un appartement sans rencontrer de problèmes ou de refus systématiques. Il est difficile de trouver un propriétaire qui accepte de louer son bien à un chômeur. Ne vous énervez pas, nous vous donnons quelques conseils et méthodes pour signer un bail sans emploi.

Où se loger : ce que vous devez rechercher lorsque vous souhaitez louer un appartement

Il est de notoriété publique qu’avant de mettre un bien en location, tout propriétaire a besoin d’être rassuré. Il sous-entend dans l’inconscient collectif que le propriétaire prend le risque de ne pas recevoir son loyer à temps si vous mettez un appartement en vente puis signez un bail avec un chômeur. En attendant que les mentalités évoluent, nous allons vous fournir le sésame qui vous permettra de vous lancer sur le marché de l’immobilier locatif tout en étant au chômage.

Avoir un garant ou une garantie solidaire

Une personne sans emploi est plus susceptible de se voir refuser une demande de location, simplement parce qu’elle est sans emploi. Nous sommes tous d’accord pour dire que la discrimination dans le secteur du logement ne devrait pas exister, surtout si l’on considère qu’une allocation de chômage peut être considérablement plus importante qu’un salaire… La distinction est qu’un salaire ne doit pas nécessairement s’arrêter au point où commence le droit.

Nous vous rappelons que le préjudice est un crime et que tout le monde a le droit d’avoir un abri. Pour éviter d’être refusé par manque de papiers, vous aurez besoin d’un garant ou d’une caution pour votre dossier. Un garant est une personne solvable en cas d’urgence (parent, famille, ami, etc.) ou une personne morale (numérique 100% garantie) qui peut couvrir vos obligations si vous ne payez pas votre loyer à temps. Il est possible de réunir plusieurs garants en un seul groupe.

A lire également  Le droit de préemption d'un locataire : les conditions

Si vous n’avez pas de garant, il existe des sites Web qui feront office de garant pour tout le monde (par exemple, Unkle). Il s’agit en fait d’une entreprise qui vous servira de garant, surtout si personne de votre entourage ne peut le faire. Ce n’est pas gratuit (environ 20 euros par mois) et offre de plus en plus une bonne protection pour un propriétaire qui veut louer son bien.

Préparer un dossier de location

Lors d’un séjour dans un appartement à louer, certains facteurs peuvent jouer en votre faveur : il s’agit du fameux dossier de location, qui peut comprendre non seulement votre garant, mais aussi des éléments qui influenceront la décision de votre éventuel propriétaire lorsqu’il s’agira de déterminer si vous êtes éligible ou non à un prêt hypothécaire : fournir une garantie bancaire, profiter du Loca Pass / Garantie des risques locatifs (GRL).

Si le garant est un élément crucial du dossier de location à présenter lors de la visite d’un appartement à louer, sachez qu’en tant que chômeur, vous pouvez bénéficier d’une garantie bancaire et du Loca Pass.

La caution bancaire

La méthode de la garantie bancaire a été conçue par les banques pour rassurer, entre autres, ceux qui s’apprêtent à louer un logement à un chômeur. Les conditions d’obtention d’une garantie bancaire sont strictes : il suffit d’informer un propriétaire que vous pouvez en bénéficier pour que votre demande de location soit acceptée. La garantie bancaire a été conçue spécifiquement pour les personnes disposant de certaines ressources financières mais de faibles salaires.

A lire également  Comment meubler un Airbnb ?

Une garantie bancaire est accessible aux personnes se trouvant dans l’une des situations susmentionnées. Ainsi, toute personne au chômage, en contrat à durée déterminée ou gagnant peu d’argent peut en obtenir une. Il faut savoir que lors de la souscription d’une garantie bancaire, la banque et le locataire sont tous deux engagés ; le locataire doit disposer d’au moins 1 000 euros (3 000 euros pour trois ans de loyer) sur un compte rémunéré dans le même établissement. La somme est bloquée et restituée au locataire à la fin de la durée du bail du local loué.

Le Loca Pass ou Garantie des risques locatifs

L’assurance contre les risques locatifs (GRL) peut être proposée à toute personne au chômage. Ce service a été créé spécialement pour les personnes en situation difficile. En raison des bas salaires, il peut être difficile pour les locataires de trouver un logement ; de plus, certains propriétaires peuvent avoir des difficultés à remplir leurs obligations financières envers un locataire.

L’idée est que la personne qui veut l’appartement rembourse le Loca Pass par mensualités. C’est là qu’intervient le Loca Pass : il s’agit d’une avance gratuite accordée sur un prêt sans intérêt. La somme maximale que vous pouvez dépenser pour un Loca Pass est de 500 euros : elle sert à garantir une caution auprès du propriétaire. Sachez que les propriétaires ne peuvent pas exiger des dépôts équivalents à trois mois de loyer pour les appartements vides.

Le chômage est la principale raison pour laquelle les gens ne parviennent pas à trouver ou à conserver un logement. Les personnes âgées, ou celles qui sont à la retraite, peuvent également être confrontées à des problèmes de logement.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*